VESTIGES DE L'AUBE (LES) #1 Morts en série

voir la série VESTIGES DE L'AUBE (LES)
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Adaptation

Fantastique

Polar

Sortie :
ISBN : 9782205071177

Résumé de l'album Morts en série

Manhattan. Automne 2003. Dans un appartement, un homme se fait abattre. Le tueur repart tranquillement en sifflotant dans les rues de la ville.
Barry Donovan est lieutenant dans la police. Il remonte un peu la pente après la perte de sa femme et de sa fille. Il enquête sur une série de meurtres.
Grace à un forum sur internet, il a fait connaissance avec un certain Werner Von Lowinsky. Ils communiquent assez souvent, mais ne se sont jamais rencontrés. Von Lowinsky, qui sent la détresse de Barry, lui demande de le rencontrer dans un bar. Le policier accepte et les deux hommes discutent un peu. Von Lowinsky décide de l'aider sans le lui dire pour le moment. Von Lowinsky a un secret. Il a aussi connu un drame équivalent, il y a longtemps... Avant qu'il ne devienne un vampire...

 

Par Berthold, le 15/03/2014

Notre avis sur l'album Morts en série

Un nouveau livre signé Serge Le Tendre est, pour moi, toujours un événement. Quand j'ai su que l'auteur de Griffe Blanche sortait un nouveau titre chez Dargaud, j'ai voulu en savoir plus.
En fait, Le Tendre adapte le roman de David S.Khara : Les Vestiges de l'Aube (qui sera réédité chez 10/18 courant 2014). Khara est aussi l'auteur d'une trilogie devenue culte, dont le dernier opus sort chez 10/18 ce mois-ci : Le Projet Morgensten.

Ce premier tome intitulé Morts en série est une belle surprise. Le Tendre place tout de suite l'intrigue de ce récit avec une scène de crime assez violente et surprenante. Puis, il nous présente le personnage de Von Lowinsky et de Barry Donovan.
D'entrée, nous sommes pris dans cette affaire. Le vampire nous intrigue. Quel est sa véritable nature ? Car si on regarde bien, il n'hésite pas à tuer aussi. Et quel sera la réaction de Donovan quand il saura la vérité ?
Ce premier opus est très bon et réussi à plus d'un niveau. L'ambiance, les personnages charismatiques, tout est là pour nous offrir un titre de grande qualité et une série (en deux tomes) qui marquera nos esprits, j'en suis sûr.

La partie graphique a été confié à Frédéric Peynet qui réalise ici un travail surprenant. Il arrive à apporter l'atmosphère nécessaire pour ce polar fantastique où le suspense joue bien son rôle. Les personnages sont expressifs. Les décors sont superbes. Tout est là pour nous emporter dans cette lecture qui nous vampirise !

Morts en sursis, le premier tome des Vestiges de l'Aube est une adaptation réussie, une oeuvre prenante qui mérite toute notre attention. Et qui a aussi le mérite de faire connaitre un romancier David S.Khara.

 

Par , le

Les albums de la série VESTIGES DE L'AUBE (LES)

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Frédéric PEYNET et sa série Le Feul

Sceneario.com : Bonjour Frédéric, afin de faire plus ample connaissance, pourriez-vous nous expliciter votre parcours d'auteur au sein du 9ème art ?
Frédéric Peynet : J'ai débuté en 1999, chez Pointe Noire, aux côtés de la scénariste Isabelle Plongeon. Nous avons publié « Les Apatrides », un tome qui resta sans suite pour cause de faillite de l'éditeur. Parallèlement, toujours avec Isabelle, nous avons créé une trilogie intitulée « Toran », parue chez Nucléa entre 2001 et 2003. Puis j'ai rencontré Jean-Luc Istin qui démarrait « Les Contes du Korrigan » et cherchait des dessinateurs pour illustrer les histoires des frères Le Breton. Ce fut l'occasion pour moi d'entrer chez Soleil par le biais d'un album collectif. Comme je connaissais déjà Jean-Charles Gaudin depuis quelques années, et que l'envie de créer une série tous les deux était présente, nous avons lancé « Le Feul » dont le dernier tome est sorti mi janvier [...]

Lire la suite ›