Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

AKILEOS

Genre :

Aventure

Fantastique

Mythologie

Sortie :
ISBN : 9782355742982

Résumé de l'album Eté

 La malédiction du Versipelle s’est abbatue sur Harding qui se réfugie dans un port en attendant de prendre le prochain navire pour fuir ses erreurs et les représailles de Sigurd, qui arrive à grand pas car celui-ci est entouré de sa meute, de Randi et de Folker le Draugr.

Par Camille Amtouti, le 21/03/2018

Notre avis sur l'album Eté

Ce second tome réalisé par Anne-Catherine OTT et Isabelle BAUTHIAN clôture donc une histoire d’aventure aux allures folklorique où les mythes scandinave prennent vie. Ce second volet n’a pas que la chaleur de l’été…de la Scandinavie.


On appréciera les clins d’œil à la mythologie nordique lorsque l’on retrouve les créatures fantastiques comme l’Ulfhednar, un guerrier fauve ou le Draugr, une créature vampirique ou un mort reprenant vie qui gardait un trésor dans son tombe ou encore les Nornes, celles qui tissent l’avenir d’une personne lors de sa naissance, ce que l’on retrouve aussi dans la mythologie grec sous le nom des Moires. 

Ce qui est cependant bien réel ce sont les sentiments et les caractères des personnages différents présents dans l’histoire. 


Sigurd est moitié-loup et moitié-homme, il a pour but de retrouver la Versipelle afin que Harding, l’assassin de son père, arrête le carnage décimant ceux qui se mettent en travers de son chemin. Cet ennemi tombe dans la folie car il ne maîtrise pas le pouvoir offert par la peau du Versipelle. Celui-ci est accompagné de la fille de Folker le Draugr et celui-là compte la retrouver grâce à Sigurd et Randi, jeune femme Lœknir et amoureuse de ce même Sigurd.
Le scénario est relativement bien élaboré, ce qui permet à chacun une lecture fluide et agréable.

Isabelle BAUTHIAN est dotée d’une plume experte. Pages après pages, le destin des protagonistes Sigurd et Harding prend forme, ce qui donne une authenticité et du corps à cette aventure. De plus, la dessinatrice Anne-Catherine OTT a su donner une cohérence graphique à ses personnages et à l’environnement qu’elle a crée.

J’ai été agréablement surprise par la fin de l’histoire, c’est une fin merveilleuse qui met de bonne humeur.

À la fin du récit, un sketch book de qualité est offert pour le plaisir des yeux du lecteur.


Par , le

Les albums de la série VERSIPELLE

Nos interviews liées

Isabelle Bauthian pour Le prétexte

Sceneario.com : Bonjour Isabelle. On peut peut-être avant toutes choses commencer par une rapide présentation de votre parcours, comment êtes-vous entrée dans le monde de la bande dessinée ?
Isabelle Bauthian : Un peu par hasard. Je voulais travailler dans le cinéma ou la recherche scientifique, même si j'ai toujours écrit. Pendant ma thèse, durant laquelle je m'ennuyais un peu, je me suis remise sérieusement à l'écriture et j'ai rencontré des auteurs de bd qui m'ont fait découvrir leur métier. Je me destinais plutôt au roman, au départ, mais j'ai monté deux dossiers bd en parallèle et j'ai eu la chance de les voir tous deux acceptés. Depuis, je n'ai plus arrêté. J'ai aussi continué la comédie... mais arrêté les sciences, du moins professionnellement. Sceneario.com : Quelle est l'histoire de cet album ? Comment est né votre projet ?
Isabelle Bauthian : Le projet est né suite aux rencontres avec les lecteurs d'Effleurés, mon premier livre avec Sylvain Limousi [...]

Lire la suite ›