VERDUN Verdun Integrale

voir la série VERDUN
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Drame

Guerre

Historique

Intégrale

Sortie :
ISBN : 9782818979860

Résumé de l'album Verdun Integrale

Décembre 1915. L'armée allemande se prépare pour une opération d'envergure. Elle s'intéresse à un point stratégique à Verdun, qui pourrait les mener vers la victoire, vers la ligne de défense française. Du côté français, le maréchal Joffre ne donne pas d'ordre pour renforcer cette ligne. Pour lui, la prochaine bataille ne se fera pas là.

Janvier 1916. Il n'y a plus de doute : les Allemands attaqueront du côté de Verdun ! Pour les soldats français présents sur place, il va falloir se préparer. Il n'y a pas beaucoup d'espoir, surtout que les Allemands ont sorti la grosse artillerie... Seul un miracle sauverait Verdun...

12 Février 2016. Au petit matin, la pluie commence à tomber...

Par Berthold, le 19/11/2020

Notre avis sur l'album Verdun Integrale

 L'intégrale Verdun reprend le tome 1 : "Avant l'orage", le tome 2 : "L'Agonie du fort de Vaux" et le tome 3 : "Les Fusillés de Fleury".

En 2016, la France commémorait Verdun, cette bataille qui a duré 300 jours, qui a fait 300 000 morts, 400 000 blessés, 9 villages détruits qui n'ont plus jamais été reconstruits. Près de 60 millions d'obus ont été utilisés. Les trois-quarts de l'armée française s'y sont battus.
En BD, Bamboo, dans sa collection Grand Angle, avec quelques titres sur la Première Guerre mondiale comme "L'Ambulance 13", "Les Godillots", "La Faute au Midi"... proposait le premier tome de la série.
Verdun a été écrit par Jean-Yves Le Naour, dessiné par Iñaki Holgado, sur un story-board de Marko et mis en couleurs par Sebastien Bouet.

Le Naour se pose surtout la question, comment s'est préparée cette bataille ? Que ce soit du côté allemand et du côté français. Le scénariste montre les réactions de l'état-major français, pour tenter de contrer l'offensive allemande. Nous découvrons qu'il y a eu quelques erreurs de stratégie, ce qui nous fait réfléchir à ce que cela aurait pu se produire si d'autres options avaient été choisies. L'historien ne nous noie pas dans des dialogues ou des scènes inutiles, il reste concentré sur l'essentiel et met bien en avant les moments forts qui conduisent à la bataille de Verdun.
Il nous raconte aussi la bataille du Fort de Vaux en nous plongeant au cœur du combat, tout en abordant la question sensible de ces soldats français fusillés sur ordre de supérieurs bornés et abrutis.

Iñaki Holgado, dessinateur basque espagnol, vient de l'animation et fait du bon travail sur ces planches. Suivant le story-board de Marko, il nous propose de belles pages bien dynamiques, où l'on ne s'ennuie pas une seconde. En effet, des scènes se déroulant dans les bureaux pourraient être plus verbales et prises de tête. Grâce au sens du rythme des dessinateurs, cet album se lit avec passion. Holgado nous offre quand même quelques pages spectaculaires et fortes.
Sebastien Bouet a mis en couleurs ses trois tomes en accentuant l'ambiance, l'atmosphère qui régnaient sur le front.


Une très belle integrale, mise en avant par une superbe couverture, qui tombe à point nommé pour se souvenir de ce qui s'est passé. Un album instructif et intéressant à plus d'un titre.

 

Par , le

Les albums de la série VERDUN

Nos interviews liées

Entretien avec le poilu Marko

Sceneario.com : Bonjour Marko. Alors, depuis quelques mois, tu as mis ta tenue de « Poilu », pour nous faire revivre la période de la Première Guerre Mondiale sous un nouveau angle : celui de l’humour, à l’instar des tuniques Bleues de Cauvin et Lambil. Peux tu nous parler de cette série qui sort donc en ce mois de mai 2011 ?
Marko : Salut …. « Les Godillots » est le nom d’une série de oneshot qui met en scène des soldats français, tous faisant parti de la même escouade quelque part, sur le front du conflit 14/18. Leurs aventures a travers cette guerre en premier et seconde ligne Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ?
Marko : Je n’ai pas d’influence à proprement dit pour cet album.. La première guerre mondiale est un sujet qui me questionne depuis des années, j’ai juste décidé de m’y pencher et de partager cette aventure avec Olier… [...]

Lire la suite ›

Interview de Marko pour la sortie de 4e tome de l'Agence Barbare

Marko, La Fouillade 2006 Sceneario.com: Tu es venu à la BD d'une façon peu banal ! Marko : A onze ans j'écris une lettre à Spirou lui demandant l'adresse de Franquin. 
Pas de réponse prendant deux mois et un jour je reçois un courrier. Une enveloppe avec un papier Canson sur lequel était dessiné une tête de Gaston Lagaffe, accompagné du texte « Un grand bonjour Marc, Franquin 83 ».  J'ai pris l'enveloppe et je suis allé voir mes parents en leur disant, « C'est ça que je veux faire! ». Et depuis tout s'est enchaîné. Sceneario.com: Quel enseignement as-tu suivi ? Marko : J'ai commencé par les bouquins de base. Pour moi, LE bouquin de base est « L'art de la Bande Dessinée » de Leduc aux éditions Glénat. 
Mes premiers dessins publiés sont parus dans le magazine de mon club de rugby de l'époque [...]

Lire la suite ›

Marko et Olier pour l'Agence Barbare tome 3

Sceneario.com: "Egun On Marko. Alors le tome 3 enfin dans les bacs.
Tu commences le tome 4. cela signifie-t-il que l'agence Barbare est une série qui est bien lancé ? Un des "must" de la collection "Grand Angle"? Les deux premiers tomes ont connu un coffret et une intégrale assez rapidement ?
Marko : Nous avions annoncé un second cycle, nous tenons parole à ce niveau là .C'est le principe de la série, des cycles de  2; l'histoire se clos a la fin du cycle et de cycle en cyle on creuse un peu plus l'intrigue générale de la série. Si un 5 sort cela voudra dire qu'un  6 est prévu ! Nous attendons l'écho de "Drak Party" pour jauger de l'impact réel de la série. Le tome 1( Les rues d'Astaris) est réédité a l'occasion de sa sortie dans le coffret. Nous en espérons de même pour le  2 et  le 3 ! "must" chez Grand Angle ? A vrai dire je m'en souci peu ! J'essaye de faire de mon mieux à chaque fois [...]

Lire la suite ›