VASCO #24 Le village maudit

voir la série VASCO
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Aventure

Historique

Policier

Sortie :
ISBN : 9782803629909

Résumé de l'album Le village maudit

Il semblerait que le village de Kergoat soit maudit !
En ce jour des feux de la Saint-Jean, Gildas laisse sa jeune sœur Loarn chez eux, malgré l'interdiction de leur père de ne pas sortir. Il part rejoindre la fille qu'il aime, Gwenola et l'enfant qu'il a eu avec elle. Arrivant devant l'auberge, il ne découvre que désolation et tracas. Gwénola, le bébé, ses sœurs, tous ont disparu. En rentrant, Gildas est témoin de quelque chose qu'il n’aurait pas du voir et est assassiné. Loarn, qui était sortie aussi, a assisté à la scène, cachée. Elle en perd la parole. Le seigneur Arzan de Kervelen est accusé du crime.
Ce dernier a déjà bien des soucis avec le départ de sa femme qui l'abandonne là.
Le curé du village va disparaitre les jours suivants sans laisser de trace. Quand au père de Gildas, malade depuis cette soirée, il se suicide laissant Loarn seule.

Trois ans plus tard, le village vit toujours sous cette malédiction.
Un nouveau curé fait route vers le village de Kergoat. Il est agressé par trois hommes masqués. Heureusement pour lui, Vasco se rend dans ce même village pour régler une affaire concernant un prêt qui a été accordé à Arzan. Vasco met en déroute les manants. Et va finir par se mêler de ce qui ne le regarde pas...

 

Par Berthold, le 04/03/2012

Notre avis sur l'album Le village maudit

Gilles Chaillet, le créateur de Vasco nous a quitté le 14 septembre 2011. Il avait encore tant à nous raconter. Il a laissé quelques scénarios concernant Les boucliers de Mars (avec Gine au dessin) et quelques histoires pour Vasco.
Il avait depuis peu laissé sa place au dessin à Frédéric Toublanc pour sa série Vasco. Ce dessinateur s'est bien adapté au style de Chaillet.

En ce mois de février 2012, sort Le village maudit, la nouvelle enquête de Vasco. Ce dernier va se retrouver en pleine malédiction dans un petit village de Bretagne, non loin de Quimper.
Gilles Chaillet nous plonge dans une intrigue proche de l'atmosphère fantastique ou d'épouvante que n'aurait pas renié un réalisateur des célèbres films de la Hammer des années 50 ou 60, ou encore un Edgar A.Poe. Jusqu'au bout, on se pose la question si ce village est vraiment maudit. Le dénouement est d'ailleurs très surprenant.
Ce récit est une bonne intrigue très bien écrite et prenante. J'ai beaucoup aimé cette lecture.
Mystère, frayeur et enquête policière sont au rendez vous de ce tome 24.

Toublanc nous place dans l'atmosphère maudite de ce récit avec un certain talent. Son village de Kergoat fait froid dans le dos. Il y a de très beaux moments aussi dans ces planches. Il a su devenir l'héritier idéal de Chaillet dès le tome 22 et Le village maudit le confirme.

Amateurs de sensations fortes, de récits historiques et policiers, venez affronter la malédiction de Kergoat. Découvrez ce qui se cache au sein de cette église mystérieusement fermée.
En attendant la prochaine aventure de Vasco, vous saurez apprécier ce tome-ci.

 

Par , le

Les albums de la série VASCO

Nos interviews liées

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Gilles CHAILLET

Sceneario.com : Si quelqu’un ne vous connaissait pas encore, que pourriez vous dire en quelque mot pour vous présenter.
Gilles Chaillet : Je suis dessinateur de Bande Dessinée, passionnée d’histoire et plus particulièrement par Rome. J’ai eu enie de faire de la Bande dessinée en découvrant le journal de Tintin à l’age de 8 ou 9 ans. Je disais à l’époque à mes parents : »quand je serai grand je voudrais faire de la Bande dessinée »… à cela on me répondait : « va faire tes devoirs on verra ensuite… ».
Dans le même temps je découvrait la civilisation Romaine dans l’œuvre de jacques Martin avec Alix, et mes deux passions sont nées en même temps. Je voulais faire de la BD et représenter Rome comme ça devait être à l’époque des Romains. Mes deux passions m’ont suivi toute ma vie [...]

Lire la suite ›