VASCO #21 Le clan MacDouglas

voir la série VASCO
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 280362091X

Résumé de l'album Le clan MacDouglas

Vasco escorte des armes en Ecosse pour aider les écossais à se libérer du joug anglais. 
Un traitre l'a dénoncé. Vasco est capturé par les troupes  de Lord Stafford, chef des troupes anglaises en Ecosse.
A la mort du roi David, le trône d'Ecosse doit revenir à John, Duc de Lancastre et fils du Roi Edouard. 
Mais William Douglas refuse d'admettre qu'un fils d'Angleterre succède à un écossais sur le trône.
Vasco s'évade grace à Van Loo. 
Ce dernier ne jouerait-il pas double jeu?

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le clan MacDouglas

"Vasco" est un personnage qui nait en 1980 de l'imaginaire de Gilles Chaillet, qui a dessiné quelques "Lefranc" pour J.Martin ("Alix"). D'ailleurs, on voit la ressemblance entre les deux auteurs surtout au niveau du détail et de la précision historique.
Quand on lit un épisode de Vasco, on reste subjugué par la richesse du récit, du détail historique, de la connaissance de l'histoire quelque soit le pays. 
Et puis surtout, le détail au niveau du dessin. Les dessins pourraient presque être des photos de l'époque.
Une autre des raisons qui m'ont poussé à lire cette oeuvre, c'est la couverture : de voir le "Eléan Donan Castle" sur le dessin, ce fameux chateau que l'on a vu dans le film "Highlander", dans les derniers "James Bond" (c'est le Q.G. du M.I.6 ...-ou du M.I.5-...) et puis surtout, qui me rappelle un voyage en Ecosse où j'ai pu visiter ce chateau. Magnifique d'ailleurs.
Chaillet m'a fait "voyager" en Ecosse par le biais de son récit.  
L'histoire est riche en rebondissements, suspenses, faux semblants. Qui trahit ? Pourquoi ? Le lecteur est égaré jusqu'au dénouement final. 
Ce "Vasco" est une réussite. Une très bonne surprise.

Par , le

Les albums de la série VASCO

Nos interviews liées

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Gilles CHAILLET

Sceneario.com : Si quelqu’un ne vous connaissait pas encore, que pourriez vous dire en quelque mot pour vous présenter.
Gilles Chaillet : Je suis dessinateur de Bande Dessinée, passionnée d’histoire et plus particulièrement par Rome. J’ai eu enie de faire de la Bande dessinée en découvrant le journal de Tintin à l’age de 8 ou 9 ans. Je disais à l’époque à mes parents : »quand je serai grand je voudrais faire de la Bande dessinée »… à cela on me répondait : « va faire tes devoirs on verra ensuite… ».
Dans le même temps je découvrait la civilisation Romaine dans l’œuvre de jacques Martin avec Alix, et mes deux passions sont nées en même temps. Je voulais faire de la BD et représenter Rome comme ça devait être à l’époque des Romains. Mes deux passions m’ont suivi toute ma vie [...]

Lire la suite ›