VALERIAN #2 L'Empire des Milles Planètes

voir la série VALERIAN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Sortie :
ISBN : 2205046225

Résumé de l'album L'Empire des Milles Planètes

Au cours de l’une de leurs missions de reconnaissance sur Syrte-la-magnifique, capitale de l’Empire des milles planètes, Valérian et Laureline découvrent la première grande civilisation dans laquelle la Terre n’a joué aucun rôle. Du moins c’est ce que pensent Galaxity et nos amis. Ils vont ainsi découvrir une civilisation techniquement peu évoluée dominée par la caste des Connaisseurs, auprès desquels ils se feront immédiatement remarquer.
L’histoire se poursuit alors sur fond de renversement du pouvoir, en compagnie du grand maître de la guilde des marchands, Elmir. Ils vont alors découvrir que les connaisseurs sont en fait les membres d’une mission spatiale terrienne perdue il y a de très nombreuses années.

Par Seb, le NC

Notre avis sur l'album L'Empire des Milles Planètes

Ce sont les premières aventures sur d’autres mondes de nos agents spatio-temporels. On y découvre de nombreuses civilisations extraordinaires venant des quatre coins de la galaxie. On entre dans un univers complètement nouveau, comme dans chaque album de la série, avec ses costumes, ses bijoux, ses mets ses cultures et son architecture. C’est l’illustration parfaite que l’imagination des auteurs de cette série est très étendue.

Par , le

Les albums de la série VALERIAN

Nos interviews liées

Jean-Claude Mézières

Un entretien avec Jean-Claude Mézières


Interviewer : Berthold
Image & Son Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Pierre CHRISTIN

Public : Vous êtes scénariste, quels conseils donneriez-vous à ceux d’entre-nous qui souhaiteraient se lancer dans ce métier ?
Pierre CHRISTIN :
A l’époque où j’ai débuté, dans les années soixante, on devenait scénariste un peu par hasard. Il s’agissait essentiellement de travaux pour les magazines destinés à la jeunesse.
Je suis donc rentré dans la BD par effraction. En voyage aux USA avec mon ami Jean-Caude Mézières, on n’avait plus un sous pour se payer le voyage retour. Suite aux conseils d’un ami, Jean Giraud (alias Moëbius), j’ai commencé à envoyer des histoires à un certain Goscinny pour le magazine Pilote. Il s’agissait avant tout de boucler les histoires, des premières idées jusqu’à la publication, dans la semaine. Il fallait aller rapidement, sans forcément connaître le dessinateur auquel serait attribuée l’histoire [...]

Lire la suite ›