VALERIAN #6 L'ambassadeur des Ombres

voir la série VALERIAN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Sortie :
ISBN : 2205046667

Résumé de l'album L'ambassadeur des Ombres

Les différentes races de l'univers, dans un souci de paix, ont créé "point central", un assemblage titanesque de constructions hétérogènes, désormais aux dimensions planétaires... Point central est à la fois une ONU puissance un million, un centre commercial géant (avec moins de cinémas peut-être) et un lieu dangereux tant la cohabitation des races est délicate.
Valérian et Laureline sont chargés d'escorter l'ambassadeur terrien dont le plan secret est de fédérer toutes les assemblées de point central sous son autorité.
Laureline est en outre chargée de transporter un animal rare et extrêmement précieux : un "Transmuteur Grognon de Bluxte"
Mais dès leur arrivée sur point central, l'équipe est attaquée, l'ambassadeur enlevé. Valérian part à leur poursuite. Laureline, assomée, les recherche mais elle a désormais plusieurs heures de retard. Et pour seule aide l'assistant de l'ambassadeur, et le transmuteur, définitivement grognon...

Par Tito, le NC

Notre avis sur l'album L'ambassadeur des Ombres

Tout les ingrédients d'un "bon" Valérian sont réunis : un monde étrange et démesuré, des créatures exotiques et intéressantes, la cupidité des hommes...
Mais cette fois, sans doute à cause de la longue enquête de Laureline, et des obstacles qu'elle franchit avec toujours la même méthode (corrompre les représentants des différentes races à l'aide du transmuteur), la magie ne semble pas opérer.
Il n'y a cependant pas de quoi se priver de ce tome, où Laureline est particulièrement mise en valeur, ni victime ni éternelle beauté de mauvaise humeur, mais bien héroïne déterminée à retrouver son compagnon éternel...
Les ambiances extra-planétaires sont toujours aussi bien réussies, et les races nouvelles toujours aussi exotiques. Cependant la flamme habituelle n'y est pas...

Par , le

En effet, dans ce tome le scénario use d'un certain systématisme pour avancer de façon très linéaire, mais très vite on a aussi l'impression que ce qui est finalement le plus important c'est le parcours de Laureline. Car, qui est le véritable héros de cette série, si ce n'est cette jeune femme indépendante, éprise de liberté, sans cesse obligé d'aller à l'encontre d'un certain nombre de ses principes pour secourir celui qu'elle aime !
"L'ambassadeur des ombres" est donc, certainement, l'album qui met le plus directement l'accent sur l'héroïne, tandis que Valerian apparait comme un agent objet, sans trop de personnalité.
Derrière l'apparent prétexte de l'intrigue Christin développe donc une histoire qui met l'accent sur la femme et ses ressources. Même si, en effet, les surprises sont plus à mettre au crédit du graphisme (avec toutes ces sublimes créatures, ces décors grandioses, Mézières démontre qu'il est bel et bien l'un des grands de la BD SF, du pur plaisir des yeux !), le récit continue d'être passionnant, sans forcément être très original.

Par , le

Les albums de la série VALERIAN

Nos interviews liées

Jean-Claude Mézières

Un entretien avec Jean-Claude Mézières


Interviewer : Berthold
Image & Son Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Pierre CHRISTIN

Public : Vous êtes scénariste, quels conseils donneriez-vous à ceux d’entre-nous qui souhaiteraient se lancer dans ce métier ?
Pierre CHRISTIN :
A l’époque où j’ai débuté, dans les années soixante, on devenait scénariste un peu par hasard. Il s’agissait essentiellement de travaux pour les magazines destinés à la jeunesse.
Je suis donc rentré dans la BD par effraction. En voyage aux USA avec mon ami Jean-Caude Mézières, on n’avait plus un sous pour se payer le voyage retour. Suite aux conseils d’un ami, Jean Giraud (alias Moëbius), j’ai commencé à envoyer des histoires à un certain Goscinny pour le magazine Pilote. Il s’agissait avant tout de boucler les histoires, des premières idées jusqu’à la publication, dans la semaine. Il fallait aller rapidement, sans forcément connaître le dessinateur auquel serait attribuée l’histoire [...]

Lire la suite ›