VALERIAN #19 Au bord du Grand Rien

voir la série VALERIAN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Sortie :
ISBN : 2205053736

Résumé de l'album Au bord du Grand Rien

Valérian et Laureline se sont reconvertis commerçant quelque part sur un astéroide perdu, mais tout en cherchant des informations sur la Terre : planète perdue quelque part dans l'univers.
Voila qu'une expédition part vers le GRAND RIEN, territoire inconnu au fin fond de l'univers
Nos 2 héros essaieront de se faire embaucher dans l'équipage de cet expédition...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Au bord du Grand Rien

On retrouve Valérian et laureline avec plaisir. ainsi débute un nouveau cycle prévu en 3 tomes. Christin et Mézieres nous offre un album de mise en place avec de bonnes idées graphiques : les créatures de Mézieres , l'humour qui se dégage de certaines planches...et la belle Laureline !
C'est un bon album : un résumé des tomes précedent en première page permet au nouveau lecteur de s'y retrouver .
Bref, plongeons dans le Grand Rien en compagnie de Valerian et Laureline...en esperant que le tome suivant ne soit pas dans 3 ans !

Par , le

Les albums de la série VALERIAN

Nos interviews liées

Jean-Claude Mézières

Un entretien avec Jean-Claude Mézières


Interviewer : Berthold
Image & Son Olivier
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Pierre CHRISTIN

Public : Vous êtes scénariste, quels conseils donneriez-vous à ceux d’entre-nous qui souhaiteraient se lancer dans ce métier ?
Pierre CHRISTIN :
A l’époque où j’ai débuté, dans les années soixante, on devenait scénariste un peu par hasard. Il s’agissait essentiellement de travaux pour les magazines destinés à la jeunesse.
Je suis donc rentré dans la BD par effraction. En voyage aux USA avec mon ami Jean-Caude Mézières, on n’avait plus un sous pour se payer le voyage retour. Suite aux conseils d’un ami, Jean Giraud (alias Moëbius), j’ai commencé à envoyer des histoires à un certain Goscinny pour le magazine Pilote. Il s’agissait avant tout de boucler les histoires, des premières idées jusqu’à la publication, dans la semaine. Il fallait aller rapidement, sans forcément connaître le dessinateur auquel serait attribuée l’histoire [...]

Lire la suite ›