Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

DARGAUD

Genre :

Ado

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782505017905

Résumé de l'album Tome 3

 
Elles ont pris un an et, à part Julie qui a redoublé, elles sont passées "de l’autre côté du grillage". Valentine, Yamina et Emilie sont maintenant lycéennes. Déçues de ne pas être dans la même classe, elles sont obligées de s’adapter, ce qui ne les empêche pas de se revoir pendant les intercours, mais aussi pourquoi pas en dehors du lycée : à la grande braderie ou dans des soirées qui s’organisent à droite à gauche...
 

Par Sylvestre, le 29/07/2013

Notre avis sur l'album Tome 3

 
Ce tome 3 de Valentine reprend, en grand format et en couleurs, les planches 3 à 95 (sur 192) de l’album Celle que je voudrais être.

On y retrouve lycéennes Valentine et ses copines qu’on avait quittées collégiennes. Un petit flash-back lève le voile sur les vacances qu’a passées Valentine en soulignant l’épisode où elle est sortie avec un gars... à qui elle ne trouvait pourtant vraiment rien ! Eh oui, en plus de tout ce qui tourne autour de la recherche de repères dans leur nouvel univers par ces lycéens et lycéennes, la question de l’amour entre filles et garçons est très présente dans cette chronique où plus d’importance est d’ailleurs donnée à ce qui se passe entre les cours qu’à ce qui se passe pendant.

Le portrait des héros et des héroïnes (ceux qu’on connaissait déjà et tous ceux qu’on rencontre dans l’histoire pour la première fois) se fait un peu plus précis ; les comportements et les attitudes des uns et des autres jouant bien évidemment sur les relations entre eux et sur le regard qu’ils portent les uns sur les autres. Engueulades, messes basses, confidences, déceptions, espoirs... Valentine vit dans son univers entre ceux dont elles aimerait bien qu’ils lui collent moins aux basques et ceux qu’elle souhaiterait au contraire fréquenter un peu plus... Entre ceux qu’elle adorait et qui commencent à se faire un peu lourds et ceux dont elle ne voulait pas entendre parler et qui se révèlent finalement être sympas... Des trucs d’ados, quoi ! Des situations auxquelles en tout cas les lecteurs en rapport d’âge avec les personnages seront sensibles.

Valentine reste la bande dessinée tout en justesse qu’on avait découverte en noir et blanc. Dans ce tome, côté découpage, on appréciera particulièrement le parallèle établi entre le flash-back relatant la fois où Valentine, enfant, s’était perdue sur la plage et cette fois où elle va se paumer dans la foule à la braderie. Côté colorisation, on observera que la mise en couleurs fera mieux ressortir que le noir et blanc certains détails comme des insertions de type : affiches accrochées aux murs ou couvertures des mangas lus par les personnages...

Comme les tomes précédents, ce troisième volet de Valentine est la preuve que l’œuvre signée Vanyda peut exister dans un format différent de l’originel sans rien perdre de ses atouts, qu’ils soient graphiques ou narratifs. Bravo !
 

Par , le

Les albums de la série VALENTINE

Nos interviews liées

Rencontre avec Vanyda

Sceneario.com : Bonjour Vanyda. Ma première question va concerner tes débuts, puisque le fait d’avoir fréquenté l’Ecole des Beaux-Arts de Tournai t’a fait rencontrer des gens, en particulier François Duprat avec lequel tu as pas mal travaillé et avec qui tu as sorti ta première BD : L’année du dragon. Est-ce que ça te paraissait plus facile de réaliser une première BD avec quelqu’un d’autre plutôt que toute seule ?

Vanyda :
Non, ça s’est fait un peu par hasard. En fait, avec François, on avait remarqué qu’on avait des univers assez proches avec pour chacun, pourtant, une influence différente : lui était plutôt "Franco-Belge" et moi j’étais plutôt "Manga". Puis il y a eu ce concours organisé par les éditions Tonkam dont le thème était les dragons et c’est sur ce projet-là qu’on a décidé de travailler ensemble [...]

Lire la suite ›