Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :




Éditions :

DARGAUD

Genre :

Ado

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782505013921

Résumé de l'album Tome 1

 
Valentine entre cette année en troisième, au collège, et elle est heureuse de retrouver, dans sa classe, ses trois copines Émilie, Yamina et Julie. Après le temps des retrouvailles, c’est le moment de découvrir son nouvel emploi du temps et les profs qu’on va avoir. C’est le temps de la reprise des activités extra-scolaires, aussi. Mais s’il y a bien un effet de blues dû à la fin des vacances, Valentine se révèle surtout très déçue de ne pas être dans la même classe que Félix dont elle est amoureuse en secret...
 

Par Sylvestre, le 28/07/2012

Notre avis sur l'album Tome 1

 
Le titre co-signé par Vanyda L’année du dragon était d’abord paru en trois albums grand format, cartonnés, et en couleurs avant de ressortir, sous la forme d’une intégrale, en noir et blanc et en petit format broché. Cette fois, c’est l’inverse qui se produit : publiée initialement en trois tomes brochés et en noir et blanc, la série à l’origine appelée Celle que... renaît en albums cartonnés et colorisés sous le titre Valentine, du prénom de l’héroïne.

Ce sont six tomes de Valentine qui reprendront les trois volets de Celle que... Un semestre pour chaque tome, plutôt qu’une année entière, donc. Du neuf avec du vieux ? (L’impression de redoubler ?!?) C’est vrai qu’on pourra difficilement ne pas se faire la remarque... mais cette initiative existe surtout pour proposer en couleurs une œuvre que les réfractaires au noir et blanc ou au format manga n’auraient sinon peut-être jamais découverte !

Ces fameuses couleurs offrant la différence par rapport à la première édition sont signées par Vanyda et par David Bolvin. Investissant les surfaces libres ou se glissant derrière certaines trames qui atténuent ainsi parfois leurs tendances flashy, elles s’avèrent assez agréables à découvrir, se partageant bien l’espace sans jamais que l’une ou l’autre s’impose pour donner des planches colorisées comme si on les voyait à travers un filtre.

Il est ainsi intéressant de comparer les deux versions pour réaliser quel choix de couleurs a été fait sur telle ou telle vignette ou sur telle ou telle séquence : est-ce celui qu’on aurait fait ou pas ? Est-ce que ça passe mieux que l’idée qu’on s’en serait fait ? Certes l’eau est bleue, l’herbe verte et les devantures de magasins de bonbon roses, mais avec des arrière-plans parfois jaune, blanc, turquoise ou vert pomme, il s’agit que les sujets, aux premiers plans, passent bien quand même !

Une chose est sûre, qu’on aime ou qu’on ait à y redire, c’est que le récit reste aussi frais que celui de notre première découverte : toujours aussi rigolo, nostalgique ou sérieux selon l’épisode, et donc toujours aussi méritant d’être découvert, lu, redécouvert et relu !
 

Par , le

Les albums de la série VALENTINE

Nos interviews liées

Rencontre avec Vanyda

Sceneario.com : Bonjour Vanyda. Ma première question va concerner tes débuts, puisque le fait d’avoir fréquenté l’Ecole des Beaux-Arts de Tournai t’a fait rencontrer des gens, en particulier François Duprat avec lequel tu as pas mal travaillé et avec qui tu as sorti ta première BD : L’année du dragon. Est-ce que ça te paraissait plus facile de réaliser une première BD avec quelqu’un d’autre plutôt que toute seule ?

Vanyda :
Non, ça s’est fait un peu par hasard. En fait, avec François, on avait remarqué qu’on avait des univers assez proches avec pour chacun, pourtant, une influence différente : lui était plutôt "Franco-Belge" et moi j’étais plutôt "Manga". Puis il y a eu ce concours organisé par les éditions Tonkam dont le thème était les dragons et c’est sur ce projet-là qu’on a décidé de travailler ensemble [...]

Lire la suite ›