VAE VICTIS ! #5 Didius, le retour de l'infâme

voir la série VAE VICTIS !
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Soleil Noir

Genre :

Aventure

Drame

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 2877642321

Résumé de l'album Didius, le retour de l'infâme


C’est in extremis qu’Ambre va être sauvée par Milon, Cloduar et les hommes de Celtil. Pour que ces derniers puissent s’extirper de ce nid d’ennemis, ils vont prendre le druide Diviciacos en otage. Une bataille terrible va s’ensuivre entre les Bellovaques et nos héros pendant laquelle Ambre va mettre au monde une fille, qu’elle appellera, comme elle, Boadicae.

Malgré sa faiblesse, Ambre va insister pour continuer sa route vers la (Grande-) Bretagne, mais c’est au travers des territoires en guerre que se dessine son parcours. Gaulois, Belges, Romains, Germains... Le pays est à feu et à sang ! Entre tout, Ambre décidera de cheminer en direction de cette armée pourtant barbare, mais qu’on dit menée par un borgne nommé Garak. Garak le borgne étant le père de Boadicae, Ambre est certaine de trouver protection. Mais le borgne ne fut pas celui qu’elle croyait et les événements pousseront Ambre à embarquer pour l’autre côté de la Manche, laissant derrière elle Milon et sa toute petite fille, Boadicae...
 

Par Sbuoro, le NC

Notre avis sur l'album Didius, le retour de l'infâme


On retrouve avec l’angoisse du lecteur passionné ce cinquième tome tant on avait laissé Ambre dans une situation critique, mais on est finalement un peu déçu, d’entrée, de voir que sa libération se fait à la vitesse de l’éclair ! Bon, il est vrai que ça n’aurait pas été nécessaire non plus de faire trop trop durer ce moment stressant étant donné que cet album propose par la suite une succession de tableaux de batailles. C’est en effet sur un rythme guerrier que l’histoire avance. Ca castagne, ça se bat, ça met le feu, ça empale, ça coupe les membres qui dépassent (!). Pas le temps de souffler, quoi ; à l’image d’Ambre qui accouche dans un moment tellement peu propice ! On sent d’ailleurs bien là la griffe du tandem Rocca / Mitton, qui, non content de décrire la pagaille de ces batailles de la guerre des Gaules, fait en plus accoucher son héroïne avec son lot de douleurs, de complication et de sang ! Et une pointe d’érotisme mettant un peu de rondeur dans cette forêt d’armes tranchantes...

Ce cinquième tome est intéressant par la naissance de la petite Boadicae : un être tout faible au milieu de cette guerre étant un handicap pour des héros qui voit leur tâche rendue de facto encore plus difficile. Il est aussi porteur d’une grosse surprise à propos de Garak-le-borgne... Et finit comme toujours sur une scène qui oblige à vouloir connaître la suite.
 

Par , le

Les albums de la série VAE VICTIS !