Vacances sans histoires

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Document

Hommage

Humour

Sortie :
ISBN : 9782800161624

Résumé de l'album Vacances sans histoires

En première partie nous retrouvons le mini récit de 22 pages initialement publiée dans l'album "Le gorille a bonne mine", ensuite nous avons droit à une lecture commentée, agrémentée d'informations annexes sur l'histoire, l'auteur, sur l'époque, les voitures etc.

Par Fredgri, le 16/04/2014

Notre avis sur l'album Vacances sans histoires

Décidément, j'adore ce genre d'album archive qui analyse une œuvre, rentre dans les détails et nous entraîne dans un regard sur l'époque, sur la bande dessinée de manière générale... C'est passionnant !

Car oui, l'histoire décortiquée ici est sympa, mais elle est surtout un prétexte pour mettre en avant la maîtrise de Franquin et son intérêt grandissant pour les voitures et le design.
José-Louis Bocquet et Serge Honorez rebondissent alors sur chaque piste et la commente avec beaucoup d'érudition. Ils nous parlent ainsi de la World Press qui fournissait les planches de BD qui constituaient entre autre Spirou, ils abordent l'importance des voitures dans l'art de Franquin, le design, nous expliquent ce qu'est le daltonisme etc.

Ce qui amène l'idée qu'il est toujours important de contextualiser une œuvre qui est toujours, de toute façon, le produit d'une époque, du croisement de plusieurs personnalités. C'est en ça aussi que les Intégrales actuelles, qui accompagnent toujours la réimpression de leur contenu BD par du rédactionnel de plus en plus pointu, sont fascinantes.
Ici on est bel et bien dans une lecture commentée, même si parfois les digressions sont un peu tirées par les cheveux. Mais concrètement, c'est passionnant d'entrer ainsi dans les coulisses d'une histoire, de comprendre l'impact de l'air du temps sur l'inspiration d'un auteur aussi important que Franquin. De plus, on a droit aux repro des planches originales qui suivent celles recolorisées par Jannin et ça c'est vraiment fantastique, car le trait en noir et blanc de l'artiste est magnifique !

Cet album d'un peu plus de 80 pages s'adresse peut etre franchement aux puristes, toutefois c'est un incroyable outil de lecture, parfait pour accompagner cet esprit nostalgique qui souffle en ce moment !

Indispensable !

Par , le