V2 X-MEN UNIVERSE #8 Servir et protéger

voir la série V2 X-MEN UNIVERSE
Dessinateurs :




Scénaristes :




Coloristes :




Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Servir et protéger

San Francisco. les X-Men jouent un rôle de "policier" dans la ville. Angel sauve une adolescente qui va se suicider, Colossus empêche un hold-up et Wolverine intervient dans une prise d'otage. Scott Summers veut que les X-Men assument ce rôle et que la ville les aime. Cypher détecte quelque chose se passant sous les égouts de Manhattan. Quelque chose de spécial. Summers y envoie Ororo, Logan, Rémy Lebeau et Emma Frost enquêter sur les lieux...

Sur la Lune, les membres d'X-Force, qui ont pour mission d'abattre la menace d'Apocalypse, tombent sous les coups des Quatre cavaliers : Guerre, Famine, Pestilence et Mort. A moins que l'équipe de Wolverine n'ait un plan de rechange, ils sont au plus mal...

 

Par Berthold, le 19/10/2011

Notre avis sur l'album Servir et protéger

Ah, s'il n'y avait cet épisode d'X-Factor (#211), un peu mou et peu intéressant, ce numéro d'X-Men Universe aurait été une sacré réussite.

Commençons par cette histoire écrite par Peter David, où...mince,c'était tellement passionnant que j'en ai déjà oublié la trame...Ah oui, voilà, ils affrontent des guerriers asgardiens, morts, qui font partie de l'armée d'Héla. M'ouais, pas terrible cette saga où l'on se demande même que vient faire Thor dans cette galère ? Effet du film oblige surement.

Continuons avec X-Men #7. Que du bon ! L'histoire écrite par Gischler s'avère fort prenante et intrigante. Elle amène son lot d'actions, d'humours et de suspenses. C'est bien écrit et ce scénariste semble fortement prometteur. De plus, quel plaisir de retrouver Chris Bachalo au dessin et sur les X-Men. Son style est sacrément efficace ! J'ai bien aimé la bande de clowns qui attaquent la banque ou encore la visite des égouts. Bachalo est vraiment bon sur les mises en scènes et sur les gueules de ses personnages.

Avec Uncanny X-force #3 et 4, là aussi, nous sommes à la fête. Rick Remender signe une bonne saga où l'humour est certes présent; où ses dialogues font mouche mais où la violence est omni-présente. Il fallait imaginer une telle saga et ce final... Mon dieu ! Cela a du choquer quelques lecteurs. Jérome Opeña laisse éclater tout son talent ici. Ses pages sont vraiment belles et réussies. Il n'y a rien à redire dessus. C'est assez efficace dans l'ensemble !

Bref, un numéro qui vaut forcément le détour et annonce une belle ère pour certaines équipes de X-Men.

 

Par , le

Les albums de la série V2 X-MEN UNIVERSE