V2 X-MEN UNIVERSE #4 1/5 La malédiction des mutants

voir la série V2 X-MEN UNIVERSE

Résumé de l'album 1/5 La malédiction des mutants

La malédition des mutants : Attablées à la terrasse d'un café, Pixie et Jubilée ne voient pas l'individu louche qui s'approche de la place et implose sans faire de victimes. Simple opération de terreur? Les examens sanguins de Jubilée révèlent la présence d'un agent pathogène qui la transforme lentement. Wolverine, Angel et Pixie sont chargés de retrouver la trace de ce qui semble être un nid de vampires!

Prisonnière des enfers : Rocket et Victor sont dos au mur face aux armées de Gambit retransformé en "Mort", le cavalier d'Apocalypse, souhaitant régner sur les limbes. Pendant ce temps, terrible est le dilemne qui habite la petite Pixie qui doit choisir entre sauver Magie des griffes du démon N'astirh, ou la protéger malgré leur énorme différent. Comment va réagir Megan face à l'unique chance de récupérer le morceau d'âme que lui a dérobé l'enfant démon?

X-Factor : Une femme pour le moins mystérieuse recrute l'équipe d'X-Factor afin de retrouver un individu qui lui aurait volé un pendentif ressemblant au marteau de Thor.
Pendant ce temps, dans le sous sol du bâtiment,  le reste de l'équipe s'interroge sur le risque pris par Monet d'honorer la promesse faite à Mordo. Mais c'était sans compter l'intervention de Layla, celle qui sait tout!

Daken : Affecté par la mutilation causée par Wolverine (Qui lui a arraché ses griffes Muramasa), Daken déambule dans Rome et semble avoir perdu son instinct de tueur sans pitié, quitte à se laisser séduire par le premier minet qui passe?

Par Matt, le 14/06/2011

Notre avis sur l'album 1/5 La malédiction des mutants

Avec la fin de la saga Le retour du messie, la vie reprend lentement son cours pour les X-men. Mais hors de question de laisser nos mutants tranquilles une seconde de trop : On embraye donc immédiatement avec X-Men Vs Vampires où les héros vont devoir affronter... et oui, des vampires!! (Je vois que ceux du fond suivent!)
Cette histoire a été dotée, outre-Atlantique, d'un prologue mettant en scène la mort de Dracula et l'accession au trône de Xarus, son fils. Ce prologue, les lecteurs français n'en profiteront pas, des dires mêmes de l'éditeur qui n'a pas l'air trop complexé par cette affirmation, ne la justifiant même pas dans l'édito... Encore une fois, la politique éditoriale de Panini Comics nous laisse sur notre faim, en espérant que l'absence dudit prologue ne nous cause pas de préjudices en terme de compréhension...
En tout cas, l'aventure démarre sur les chapeaux de roues! Un attentat, une contamination, le retour sur le devant de la scène de Jubilée (privée de ses pouvoirs depuis le jour -M- , souvenez-vous...) sans compter une bonne baston en règle, le tout savamment illustré par Paco Medina, un dessinateur qui n'a pas à rougir de son travail sur cette série!

Suite et fin de la saga Prisonnières des enfers dans laquelle Chris Yost met en place une opération sauvetage qui tourne au vinaigre! Précisons dès maintenant que ce récit est à lire avant la lecture du mensuel X-Men numéro 4 de ce mois!!
Je ne suis pas vraiment fan à titre personnel du duo de dessinateurs composé d'Harvey Tolibao et de Tom Raney, notamment sur leur travail sur les visages, reconnaissables bien sûr, mais pas vraiment aboutis. Il n'empêche que le récit est doublement intéressant car il remet en lumière la part d'ombre de Gambit, retransformé en cavalier d'Apocalypse pour l'occasion sous l'effet démoniaque des limbes, mais également parce qu'il met en scène une évolution des rapports très tendus (et pour cause...) qu'entretiennent Pixie et Magie entre elles.

Passons rapidement sur X-Factor qui bat tous les records d'ennuis et d'inutilité. L'équipe est engagée par Héla, déesse de la mort,  sous couvert d'anonymat afin de retrouver un individu portant en pendentif un marteau de Thor. Le reste de l'épisode nous montre l'évolution des rapports homosexuels qu'entretiennent Shatterstar et Rictor. La série manquait depuis longtemps d'intérêt et devient une tribune pour la tolérance. Avec un tel panel de personnages, je ne comprends toujours pas comment les auteurs peuvent gâcher un tel potentiel. Rendez-nous X-Factor des années 90 par pitié!

Enfin, déception également du côté de Dark Wolverine mettant en scène Daken se laissant séduire volontairement par un bellâtre voulant le dévaliser. Bref, encore une fois, pas le moindre intérêt à cet épisode, lâché également par des couleurs ô combien sirupeuses...

En bref, le magazine ne brille que par sa première moitié, tandis que la seconde est bonne à oublier...

Par , le

Les albums de la série V2 X-MEN UNIVERSE