V.F. GREEN LANTERN CORPS Blackest Night

voir la série V.F. GREEN LANTERN CORPS
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Fantastique

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782809419405

Résumé de l'album Blackest Night

Kyle Rayner, Guy Gardner, Arisia, Kilowog, Vath, Isamot et les autres membres du Green Lantern Corps vont devoir s'unir pour protéger Oa. La planète subit l'assaut des Black Lantern dont certains sont d'anciens membres des Green Lantern, récemment décédés et revenus à la vie grâce au pouvoir de l'anneau noir. La batterie des Green Lantern est la cible principale. Cette bataille risque d'en marquer quelques uns, certains sacrifices seront nécessaires mais les Green Lantern n'ont pas d'autre choix que de donner toute leur puissances pour stopper cette attaque...

 

Par Berthold, le 04/08/2011

Notre avis sur l'album Blackest Night

Blackest Night est l'énorme saga qui a frappé récemment l'univers DC, impliquant toutes ses séries et surtout l'univers des Green Lantern. Alors que de son côté, Hal Jordan luttait sur Terre contre Nekron et ses hordes de morts-vivants, les autres Green lantern : Kyle Rayner, Guy Gardner, Arisia et les autres doivent protéger Oa et la batterie principale.

Le scénariste Peter J.Tomasi avec les épisodes 39 à 47 de la série Green Lantern Corps nous entraîne dans une saga violente, passionnée, prenante, spectaculaire, époustouflante avec ce qu'il faut de suspenses, de drames, d'un peu d'humour, de rebondissements, qui, sans être un chef d'oeuvre, s'avère un récit d'une grande qualité et qui atteint son but de divertissement. Le lecteur en a pour son argent. Ceux qui veulent du grand spectacle ne seront pas déçus.
Là où Tomasi s'avère aussi intéressant, c'est dans l'étude de la psychologie des personnages (et ils sont nombreux ici). Il montre le combat de certains face à d'anciennes relations amoureuses revenues à la vie mais du mauvais côté comme Rayner avec Jade. Il nous montre aussi la transformation de Guy Gardner en Red Lantern où ce dernier laisse exploser sa rage (je ne vous dit pas pourquoi pour ne pas vous gâcher ce moment qui est un des passages clés du livre). Le titre de Tomasi est donc un complément intéressant à la série-mère Green Lantern écrite par Geoff Johns. Et le Blackest night de Tomasi vaut vraiment le détour !

Vous serez donc époustouflé par le travail de Patrick Gleason et des ses encreurs. Tout comme par celui du coloriste Randy Mayor qui nous offre une explosion de couleurs sur certaines planches. D'ailleurs, il faut souligner le travail de Gleason aussi, sur les doubles pages ou sur ces cases où des centaines de protagonistes s'affrontent ou apparaissent.
J'en reste encore sans voix.

De plus, ce Big Book vous permet aussi de lire la mini-série écrite par Geoff Johns et illustrée avec talent par Doug Mahnke : Blackest Night : tales of the corps.

Amateurs de grandes sagas, de space-opéra, de grand spectacle, ne ratez pas ce titre qui, s'il vous plaira, vous donnera envie de lire de la "Lanterne Verte" !

 

Par , le

Les albums de la série V.F. GREEN LANTERN CORPS