USHUAIA, LES AVENTURES DE NICOLAS HULOT #2 La peur blanche

voir la série USHUAIA, LES AVENTURES DE NICOLAS HULOT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Didactique

Humour

Sortie :
ISBN : 9782723477840

Résumé de l'album La peur blanche


Nicolas Hulot et son équipe se sont transportés dans le grand nord, au pays des Inuits et de l'ours blanc, le Nunavut. Assistée pour la circonstance par deux guides du cru expérimentés, la sympathique troupe entame le tournage de l'émission Ushuaïa Nature. Mais très vite, cette dernière est perturbée par l'arrivée inopinée de deux trappeurs russes fraudeurs menaçants qui manquent de peu de tuer devant la caméra un grand ours. Après cet incident, Nicolas Hulot décide de poursuivre son périple au cœur de la banquise afin de trouver des traces de la licorne des mers. Battus par les tempêtes de neige et malgré quelques signes avertisseurs de danger, ils finissent par arriver sur les lieux du nouveau tournage. C'est en cet endroit d'une blancheur immaculée où les morses se regroupent, que Nicolas Hulot se voit, une fois de plus, pris à parti par les chasseurs russes. Son équipée ne va-t-elle pas tourner à la tragédie ?


 

Par Phibes, le 01/04/2011

Notre avis sur l'album La peur blanche


Après son équipée sur l'Ile de Pâques, le sympathique Nicolas Hulot revient pour une nouvelle aventure qui, cette fois-ci, l'amène sur les terres sacrées et gelées des fameux Inuits, dans la région de l'Arctique.


De fait, la série qui porte le nom de l'émission dont le reporter est à l'origine, prend grâce à l'énorme vivier que représente Mère Nature, un rythme de croisière intéressant. Par ce biais, Pascal Bresson joue adroitement sur deux niveaux. L'un est didactique puisqu'il lui permet, à l'instar de l'émission écologique, de traiter d'un sujet d'actualité sensible (la survie de la banquise et tout le biotope qui la compose). L'autre lorgne vers le divertissement, puisque le journaliste et son équipe bigarrée doivent vivre des péripéties pour le moins mouvementées (l'affrontement d'une bande de contrebandiers russes lié à la disparition d'un scientifique) avec un zeste de bonne humeur (Bruno et Petit Chou s'en chargent allégrement).


Le mélange des deux genres dont on a eu un premier aperçu précédemment reste des plus agréables et a l'avantage de pouvoir être lu par toute la famille. Dans cet opus, le ton est réellement bon enfant, sans violence excessive et entretient une intrigue bien sympathique que l'on sent documentée et qui honore comme il se doit le chef de troupe et ses engagements d'écologiste averti.


Au niveau graphique, Curd Ridel réalise un parcours remarquable. Le dessin qu'il exécute dans cet épisode est des plus aboutis et démontre que ce dernier sait travailler en mélangeant authenticité et humour. La qualité est de fait au rendez-vous. La recherche du détail est exemplaire, appuyé par une colorisation très réussie.


Un deuxième épisode plaisant qui assoit la saga et ses élans environnementalistes à conseiller à ceux qui aiment l'aventure au contact de la Nature.


 

Par , le

Les albums de la série USHUAIA, LES AVENTURES DE NICOLAS HULOT

Nos interviews liées

Pascal Bresson : Plus fort que la haine

Rencontre avec le scénariste Pascal Bresson qui publie chez Glénat avec René Follet un album chargé d'émotion, fort, sans complaisance ni misérabilisme.


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Pascal Bresson

Sceneario.com : Bonjour Pascal. Ton actualité prochaine est la sortie de Plus fort que la haine, un récit dont le dessinateur est René Follet. Peux tu nous parler de la genèse de ce récit ? De comment est né ce projet ?
Pascal Bresson : C'est une histoire qui se déroule dans les années 1930 à la Nouvelle-Orléans, avec pour cadre la ségrégation raciale. On va suivre une famille d'anciens esclaves ou le plus jeune garçon témoin d'injustices va se rebeller et vouloir entrer dans un gang anti-blancs pour se venger des attaques du Klu Klux Klan et casser du « blanc »... Mais très vite en rencontrant un sage, il va découvrir qu'en montant sur un ring de boxe et devenir boxeur, il va non seulement casser du blanc, mais gagner de l'argent et surtout être l'idole des noirs et des blancs. C'est une réflexion sur l'époque et sur la vie [...]

Lire la suite ›

Pascal Bresson interviewé pour l'affaire Seznec en BD


Sceneario.com :
L'affaire Seznec, 3e bande dessinée en quelques mois, impressionnant ! Pascal Bresson : Le Tome 1 de l'affaire Seznec, paraîtra en janvier 2011 à l'occasion du Festival d'Angoulême.
L'affaire Seznec, c'est mon cheval de bataille ! C'est la première affaire qui m'a le plus passionné ! Un homme accusé d'un crime sans cadavre et sans preuves !
Là, encore, un polar idéal ! Le scénario était déjà terminé et signé aux Editions Glénat avant même la réalisation d'Ushuaïa et Dominici... Quand on aime, ça ne compte pas ! Sceneario.com : Comment travailles-tu en parallèle sur pas moins de trois bandes dessinées ? Pascal Bresson : Il faut être bien organisé et pas du tout brouillon ! Bien connaître son sujet et posséder une bonne documentation [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Curd Ridel, dessinateur de USHUAIA T1

Bonjour Curd, Sceneario.com : Dans un premier temps, afin de mieux te connaître, pourrais-tu nous éclairer sur ton parcours d'auteur dans la bande dessinée ?
Curd Ridel : J'ai toujours voulu faire de la bande dessinée. Je suis né au Congo, où je lisais beaucoup de bandes dessinées. J'étais abonné à Pif que je dévorais en plus de Spirou, Tintin et tous les albums que je pouvais me procurer. J'ai voulu très tôt faire de la BD puisque dès l'âge de 4 ans, je m'amusais déjà à dessiner. Je me faisais aider par ma grande sœur à qui je dictais les textes (parce ce que je ne savais pas encore écrire) et qui les inscrivait dans les bulles. Je suis resté jusqu'à l'âge de pratiquement 16 ans au Congo. Puis, je suis arrivé à Paris et dès lors, je suis allé voir des éditeurs avec mon carton sous le bras [...]

Lire la suite ›

Pascal Bresson, scénariste de Ushuaïa T1

Sceneario.com : Le Trésor des Moaï est ta deuxième sortie BD en tant que scénariste (avec L'affaire Dominici)... 2 sorties BD en un mois : tu es un bourreau de travail !
Pascal Bresson : Ces deux histoires ont été écrites quasiment en même temps ! Le métier de scénariste est plus facile que celui de dessinateur, il faut le reconnaître ! Attention, scénariste c'est aussi un métier ! Mais durant le temps que met un dessinateur à réaliser son album, un scénariste quant à lui, peut travailler sur plusieurs histoires... Peut-être beaucoup plus lucratif aussi ! Mais attention, toujours privilégier la qualité à la quantité.
Sceneario.com : Le Trésor des Moaï est un projet qui mûrissait depuis longtemps dans tes cartons. Comment s'est-il finalement concrétisé ?
Pascal Bresson : Il m'a fallu attendre 5 ans ! Il y a quelques années (2005), lors d'un repas chez Nicolas Hulot, je lui avais proposé l'adaptation de ses aventures en BD [...]

Lire la suite ›

L'AFFAIRE DOMINICI vue par Pascal BRESSON & René FOLLET

Sceneario.com : L'affaire Dominici est ta première bande dessinée, mais tu n'es pas novice dans le métier.
Pascal Bresson : L'affaire Dominici, sera en fait, ma première bande dessinée publiée en album. J'ai commencé par la BD, notamment pour le journal « A Suivre », il y a quelques années (1989). Beaucoup de planches dessinées également pour divers fanzines. Mes principaux travaux publiés en albums, sont des livres pour enfants, édités par divers éditeurs. Je suis au départ illustrateur, dessinateur et depuis peu scénariste... Je fais ce métier depuis plus de dix huit ans et je comptabilise plus de 30 albums... Sceneario.com : Tu as aussi travaillé sur l'affaire Seznec pour la sortie d'un livre illustré, tu as un goût particulier pour les grandes affaires policières de l'histoire ?
Pascal Bresson : Je suis devenu passionné par les affaires criminelles grâce à ma mère, qui adolescente, était déjà abonnée au journal détective [...]

Lire la suite ›