UNKNOWN SOLDIER #1 Haunted house

voir la série UNKNOWN SOLDIER
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC/VERTIGO

Collection :

Vertigo

Genre :

Comics

Drame

Guerre

Sortie :
ISBN : 9781401223113

Résumé de l'album Haunted house

2002 : Nord de l'Ouganda.
Le docteur Lwanga Moses et sa femme, Sera, médecin aussi, s'occupent de soigner et de venir en aide aux malades et blessés de ce pays en guerre où des rebelles attaquent le gouvernement en place.
Lwanga commence à se sentir mal au milieu de cette violence jusqu'au jour où, parti retrouver une filette blessée, il tombe sur deux jeune senfants-soldats dont un le menace avec son arme. Lwanga arrive à prendre son arme et l'abat sans réfléchir. Il demande au second d'amener la fillette au camp pour la soigner. Lwanga, conscient de ce qu'il vient de faire, sombre dans la folie et se mutile le visage.
Il est récupéré agonsiqant et nu par un fermier qui le dépose dans un village où des religieuses s'occuperont de lui. Mais des membres du LRA font irruption dans le village pour amener  avec eux les enfants et en faire des soldats...

Par Berthold, le 14/09/2009

Notre avis sur l'album Haunted house

La semaine dernière, je me suis regardé 24 h chrono : Exil où l'on retrouve Jack Bauer (Kiefer Sutherland) dans un pays fictif d'Afrique. le sujet parle des enfants-soldats entre autres. Le téléfilm est quand même asser dur sur les passages de ces enfants soldats. Cet "épisode" permet aussi d'y retrouver le toujours excellent Robert Carlyle. 
Et puis, j'ai lu Unknown Soldier, la nouvelle série de chez DC/Vertigo écrite par Joshua B.P.R.D. : 1946 Dysart.
Je ne savais pas à quoi m'attendre et là, encore une fois, je me suis pris une claque.

Ce premier tome: Haunted house, est vraiment très fort. Il aborde là aussi les problèmes que vivent certains pays africains : la guerre civile, les révolutions et le sujet sensible des enfants soldats. C'est très difficile de s'imaginer ce que doivent endurer ces enfants. Peut être réagirions nous comme le docteur Lwanga Moses, ce docteur qui contient sa violence et qui lorsqu'elle sort, tue un enfant.  Cet évenement va faire de lui le soldat inconnu, une bête de guerre alors qu'il était là pour sauver des vies. Un dilemne assez dur à vivre.
Dysart signe un scénario d'une rare intelligence, d'une rare dureté. Il sait frapper là où il faut autant avec les mots qu'avec les images. 
Le récit est vraiment prenant. J'ai dévoré ce tome et à la fin, j'ai bien regretté de ne pas avoir déjà la suite en main. Le scénariste fait aussi le point sur la politique en Afrique. 

C'est le dessinateur Alberto Ponticelli qui doit mettre en images ce sujet difficile. Je ne connaissais pas cet auteur et je dois dire que j'ai découvert un grand artiste. Il arrive à nous faire sentir l'Afrique et la violence qui y règne malgré quelques moments de répits. Il a un excellent sens du rythme et se permet de nous donner de fortes sensations avec des passages vraiment violents. la mort de certains enfants entre autres ou les blessures que s'inflige le docteur Lwanga Moses. Certaines combats sont aussi assez durs pour certains lecteurs sensibles, mais il faut bien montrer ce que s'est réellement. 

Je vous disais aussi récemment que je trouvais qu'Igor Kordey qui signe ici la couverture a un style proche de Richard Corben. Et bien, vous découvrirez qu'une des couvertures variantes est signé de Corben. Comme quoi...

Unknown Soldier : Haunted House (qui reprend donc les épisodes #1 à 6 de la série) est une oeuvre forte, immanquable, à lire absolument. Une oeuvre forte qui marquera vos esprits.
Les prochains épisodes toujours écrit par Dysart eseront illustrés par le dessinateur de Rwanda : 1994, Pat Masioni. J'ai déjà hâte de lire tout ça.

Par , le

On sait depuis quelques temps que cette guerre civile, en Ouganda est l'une des plus violente, des plus expéditives, mais aussi l'une des moins justement médiatisé car il n'y a pas beaucoup d'intérêts dans ces pays, du coup les média occidentaux ne se bougent pas des masses. Ce qui donne une valeur supplémentaire à cette série qui sort des sentiers battus, qui ose présenter la situation en dehors d'un cadre bourré de pathos dégoulinant.
Car, oui, évidemment, la situation, là-bas, est tragique, évidemment, elle nous échappe et nous parait absurde, néanmoins, comme le souligne ce premier TPB, il y a aussi de nombreuses choses en jeu, des traumatismes, une violence qui s'immisce, une réalité à mille lieux de ce que nous connaissons ou pouvons même simplement appréhender.
Le héros de cette histoire est un homme qui a franchit le pas, qui s'est libéré de ce qui lui restait de moral pour entrer en guerre, car il faut bien comprendre que là-bas, ce qui compte ça n'est plus la finesse, la diplomatie, il faut affronter les choses de front.
Mais nous ne sommes pas vraiment dans un récit exutoire ou le héros dégomme du méchant sans se poser de question, ici il y a des remords, une réelle prise de conscience, si le pays se déchire le héros doit aussi accepter d'être écartelé, de s'agenouiller devant sa cause, d'autant que très vite tout n'est qu'une question de pulsion, de sang qui reflue, il n'existe plus rien d'autre que le nihilisme de ces jeunes recrues armées qui vont sauvagement massacrer des villages entiers.
On pourra toujours essayer de comprendre la situation avec notre raisonnement d'occidentaux, nous serons certainement en deçà de la vérité.
Le scénario de Unknown Soldier est donc très habile et très documenté, il n'utilise pas de pincettes pour aborder ce conflit, ni même pour lui trouver des raisons, le héros n'est pas un héros clean et maître de lui, on ne le prend pas forcément en sympathie, on ne lui cherche pas systématiquement des raisons et nous sommes tous tout de suite touchés par la violence du récit, par cette intransigeance qui se dégage. Bon, Dysart use parfois de formule pour appuyer telle ou telle situation, il ne va peut-être pas jusqu'au bout de concept tout de suite, malgré tout la série étonne et promet des arcs très durs pour la suite ! Certainement une série à mettre aux côté de Scalped par exemple.
Le dessin ne m'a pas tout de suite plu, mais très vite il gagne en sureté et devient progressivement très agréable à regarder. En fin de compte il est parfait pour ce récit, à la fois dur et sensible.
Unknown Soldier est une série qui surprend et qui va vite devenir une référence dans le domaine des séries américaines adultes.
Très fortement conseillé.

Par , le

Les albums de la série UNKNOWN SOLDIER