UNE VIE AVEC ALEXANDRA DAVID-NEEL #2 Livre 2

voir la série UNE VIE AVEC ALEXANDRA DAVID-NEEL
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

BAMBOO

Collection :

Grand Angle

Genre :

Aventure

Biographie

Historique

Sortie :
ISBN : 9782818940846

Résumé de l'album Livre 2

Début 1924, Alexandra David-Neel retente sa chance de pouvoir atteindre Lhassa. Cela fait deux fois que l'armée tibétaine l'a refoulée à la frontière. Avec Yongden, elle use d'un subterfuge. Elle joue le rôle de la veuve d'un ngakpa et Yongden est son fils. Elle se grime, se teind les cheveux et couvre son visage d'un mélange de cacao et de cendre. Au bout d'un long périple, où ils croisent des bandits, ils font des rencontres diverses et affrontent les intempéries, Aklexandra realise son rêve. Février 1924 : elle attaint Lhassa et elle y reste deux mois avant de tomber malade.
1969. Alexandra passe le cap des 100 années. Mais elle continue de recevoir du monde et de raconter sa vie à Marie-Madeleine, la jeune femme qui lui donne un coup de main depuis quelques années maintenant. Alexandra sent pourtant que la fin arrive...

 

Par Berthold, le 28/03/2017

Notre avis sur l'album Livre 2

Bamboo édite, dans sa collection Grand Angle, ce second épisode écrit par Fred Campoy (d'après le livre de Marie-Madeleine Peyronnet) et illustré par Campoy et Mathieu Blanchot.

Le premier livre était superbe. Le second dépasse nos espérances. Il est toujours aussi superbe et magnifique. Un récit humain et touchant. L'histoire de cette femme est vraiment incroyable. Alexandra David-Neel est une grande aventurière. Une grande dame (malgré son sacré caractère !). Campoy lui rend honneur. Il nous permet de mieux connaitre sa vie. Et ce serait dommage de passer à côté de l'histoire de cette femme hors norme.

Fred Campoy sépare bien les differents chapitres. Ici, le tome commence avec son périple vers Lhassa et son arrivée dans la cité. Puis nous découvrons sa rencontre avec Philippe Neel, son mari avec qui elle aura une "étrange" relation. Le scénariste nous raconte aussi quelques parties de son enfance, de ses relations avec ses parents, ses fugues, ses envies de partir découvrir le monde (déjà toute petite). Mais surtout, le plus important, sa relation avec Marie-Madeleine. Dix ans de relation entre la vieille dame et celle qui s'occupe d'elle. Dix ans au bout desquelles, elle comprendra vraiment, à la fin, ce que pensait d'elle Alexandra.
Campoy nous offre un final très touchant, très émouvant.  Vous verrez, la mort de la vieille dame nous apporte paix et sérénité. Au final, comme Marie-Madeleine, on se dit que la vieille aventurière était une vieille dame odieuse, alors qu'elle cachait quelques secrets.

Ce second livre propose aussi quelques beaux moments. Campoy et Blanchot signent un dessin efficace. Je repense à cette scène au Musée Guinet où Alexandra est devant la statue de Boudha ou encore cette double page nous montrant son arrivée à Lhassa. Le style graphique fonctionne parfaitement dans ce genre de récit. Il n'y a rien à redire la-dessus, si ce n'est que les deux aritstes ont su mettre leur talent au service de la vie d'Alexandra David-Neel.

Une exposition au musée des arts asiatiques Guimet se déroule du 22 février au 22 mai 2017. L'occasion de revenir sur le parcours de l'aventurière où vous pourrez aussi admirer quelques legs que fit Alexandra David-Neel vers la fin de sa vie au musée. Mais vous pourrez aussi y voir quelques photos prises par elle-même lors de ses périples au Tibet, entre autres. Le second livre propose aussi, à la fin, 6 pages qui parlent d'Alexandra David-Neel et du musée Guinet.

Ce second tome est bien plus poignant que le premier opus. Fred Campoy et Mathieu Blanchot nous offrent une belle biographie. Une oeuvre, un chef d'oeuvre, à posséder dans toute bonne bibliothèque !

 

Par , le

Les albums de la série UNE VIE AVEC ALEXANDRA DAVID-NEEL

Nos interviews liées

Shrog

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter en quelques mots pour ceux qui ne vous connaissent pas encore?
Fred CAMPOY: Bonjour, Fred CAMPOY, auteur de BD, 32 ans, Palois. Je dessine depuis tout petit et je l'espère pour longtemps. J'ai passé un Bac D (Biologie) en 91 puis j'ai été élève aux beaux-arts pendant 2 ans. Je voulais entrer à l'école d'Angoulême à l'époque mais je n'ai pas été pris. On a donc, Roland PIGNAULT et moi-même, monté un atelier de dessin pour pouvoir commencer notre vie de dessinateur professionnel. Puis après quelques temps de « galères », les rencontres fortes ont eu lieu au Festival d'Angoulême avec Olivier VATINE, Régis LOISEL, Thierry CAILLETEAU.et Guy DELCOURT.

Sceneario.com: On vous connaît sur deux autres séries, Little Big Joe et Arcanes, pourquoi être partit sur de l'héroïc Fantasy?
Fred CAMPOY: Ce n'est pas à proprement parlé de l'héroic Fantasy mais plutôt de la Science-Fantasy : mélange de SF et d'héroic Fantasy [...]

Lire la suite ›