UNE STUPEFIANTE AVENTURE DE VINY. K #1 Une si jolie petite gueule

voir la série UNE STUPEFIANTE AVENTURE DE VINY. K
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Chronique sociale

Humour

Sortie :
ISBN : 9782800149301

Résumé de l'album Une si jolie petite gueule

Journaliste, reporter d'investigation, Viny K fréquente l'association des Narcotiques Anonymes pour tenter de se débarrasser de son addiction à l'héroïne. Alors qu'en cette période creuse de l'été, son journal est à la recherche de sujets un peu sexys, une brève sur France Info attire son attention : un prestidigitateur a disparu. Il décide de mener sa propre enquête sur le personnage sans se douter que le fil de son histoire va croiser une autre de ses recherches, Lolita, une jeune fille qui fréquentait la même association que lui et qui a également disparu.

Par Olivier, le 15/02/2012

Notre avis sur l'album Une si jolie petite gueule

De déductions en découvertes, Viny va se retrouver en Inde pour infiltrer une secte dirigée par un Gourou à l'humour très particulier qui invite ses fidèles à se déconditionner de leurs pressions socioculturelles et de leurs tabous sexuels.
En grand reporter, n'hésitant pas à payer de sa personne, ce lointain cousin de Tintin, ira jusqu'au bout de ses intuitions pour retrouver Lolita et l'illusionniste. Entre un gourou collectionnant les voitures de luxe, un magicien aux tours éculés et quelques personnages secondaires hauts en couleurs dans une Inde post soixante-huitarde affirmée.

Dans une ambiance très vintage, aux couleurs des années 1970, les genres se mélangent avec bonheur et nous réservent de grands moments de pur délire où l'humour enveloppe une charge acide contre les sectes.
Vincent Bernière a conçu un personnage qui, dés le premier album d'une série que nous espérons prolifique a, d'ores et déjà, une personnalité marquée et attachante. Alors qu'il rêvait du prix Albert Londres, Viny a perdu de ses ambitions en même temps que de ses capacités de travail d'investigation et ses dons d'observation. Englué dans son addiction à la drogue au début de l'album, ses bads trips cauchemardesques vont le pousser a se tourner vers une association afin de décrocher.
Ce personnage déroutant et toujours surprenant, tendre et fonceur gagne de la profondeur grâce aux dialogues percutants et directs. L'écriture de Vincent Bernière est un régal et son association avec Erwann Terrier dont le dessin réaliste et terriblement expressif impose à l'album un je ne sais quoi de décalé, entre classique ligne claire et Lauzier.

Cinquante six pages de pur plaisir à lire en écoutant Dylan.

Par , le

C'est vrai que cet album est en fin de compte une excellente lecture.
"En fin de compte" parce qu'au premier abord, en le feuilletant je ne savais pas vraiment quoi en penser. Un héros au physique mollasson, pas vraiment très charismatique et tout et tout. Puis, en entrant plus au fond du récit, en me laissant entraîner je me suis rendu compte que cela fonctionnait très bien.
L'histoire se déroule tranquillement, se perdant parfois dans des petites digressions sur la drogue, sur les idées de cet étrange gourou, dans les traces de ce Viny K nonchalant qui tente de retrouver la flamme qui l'animait avant, qui faisait de lui l'un des journalistes les plus intéressants de sa génération.
Alors, la belle Lolita n'est elle qu'un prétexte pour retrouver la foi et briser cette dépendance qui le ronge ? Certainement, d'autant qu'il y a une sorte d'aveuglement dans cette course la tête la première, Viny retrouve son instinct et il fonce.
De ce point de vue ce journaliste globe trotter rejoint tout ses prédécesseurs aventuriers, il perpétue, à sa façon une certaine tradition. Et c'est sur ce point que le scénario est aussi assez habile, car certes il inscrit son héros dans une sorte de lignée, néanmoins le cadre est en décalage aussi. Viny est un droguée qui a du mal à se sevrer, il dragouille tout ce qui lui tombe sous la main et plie son "enquête" sans énormément d'enthousiasme, genre "on se rappelle" avec un petit côté fumiste magnifique !
Une série qui commence donc très bien, qui pose des bases intéressantes pour d'autres enquêtes.
Graphiquement, le style est vif et très expressif, parfait pour appuyer sur les regards que les uns et les autres se lancent, sur les mouvements des corps...
Une série à suivre, en tout cas !

Par , le

Les albums de la série UNE STUPEFIANTE AVENTURE DE VINY. K