Saigon 1961-63

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DENOEL GRAPHIC

Genre :

Autobiographie

Historique

Sortie :
ISBN : 9782207111789

Résumé de l'album Saigon 1961-63

Marcelino Truong et sa famille débarque à Saigon en juillet 1961. Le contexte politique est alors particulièrement tendu. Les Américains viennent de renforcer leur coopération militaire avec le Sud-Vietnam pour tenter d’enrayer l’avancée communiste. Le Sud est dirigé d’une main de fer par le fervent catholique Ngô Dinh Diêm, pour lequel travaille justement le père de Marcelino, en tant que directeur de l’Agence Vietnam-Presse.

Le jeune garçon découvre ainsi cette ambiance pesante et cette guerre qui semble se rapprocher tout doucement, avec ses yeux d’enfant. Il voit sa mère, originaire de Saint-Malo, devenir chaque jour un peu plus inquiète, un peu plus dépressive, et un père qui tente d’apaiser ses proches, faisant son travail du mieux qu’il peut. Sait-il que les méthodes du gouvernements sont déjà vouées à l’échec ?

Par Legoffe, le 06/01/2013

Notre avis sur l'album Saigon 1961-63

Marcelino Truong réalise un beau tour de force avec ce livre. Il est un véritable récit autobiographique autant qu’un très bon document historique.

L’auteur, en effet, a été capable de raconter son quotidien, celui d’un enfant et de sa famille, avec le souci permanent de faire passer les émotions, les questionnements, les joies et les peurs. Bref, avec toute l’humanité que mérite ce genre de livre. Mais il a aussi intégré nombre de références historiques et d’explications sur le contexte de l’époque, frôlant parfois le documentaire, mais sans jamais que cela n’altère la fluidité de la lecture.

Le partage de ce quotidien est ainsi passionnant. J’ai beaucoup appris, avec cette bande dessinée, sur ce pays et sur les deux conflits que furent la guerre d’Indochine puis la guerre du Vietnam. Je me suis aperçu que j’avais - jusque-là - ignoré bien des choses sur ces conflits et notamment sur celui qui a opposé Viêt-cong et Américains. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir vu des films sur le sujet. Mais ceux-ci ont surtout évoqué la guerre vue par les soldats US, sans vraiment nous éclairer sur les origines de la guerre.

Ici, l’oubli est réparé. Le récit est celui d’une famille Sud-Vietnam, le regard, celui de futurs “perdants” de la guerre qui ne dit pas encore son nom. Et l’auteur a le mérite d’y porter un regard objectif. L’ouvrage n’est pas qu’une simple BD. C’est un vrai livre historique, l’occasion de mieux comprendre les raisons d’un échec politique et militaire. Autant dire qu’il est indispensable dans votre bibliothèque, et plus encore si vous aimez l’Histoire.

C’est aussi l’occasion de pouvoir à nouveau apprécier le talent de dessinateur de Truong, qui m’avait déjà épaté avec “Prisonniers du ciel.” Il réalise, ici encore, de belles prouesses graphiques. Vraiment, un excellent ouvrage !

Par , le