UNE HISTOIRE DE VOLEURS ET DE TROLLS #3/3 Le doigt de la sorcière

voir la série UNE HISTOIRE DE VOLEURS ET DE TROLLS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DRAKOO

Genre :

Contes

Sortie :
ISBN : 9782382330197

Résumé de l'album Le doigt de la sorcière

Après avoir empêché une nouvelle fois l’intrusion de l'immonde sorcière Shulam dans le monde dérivant, le sorcier rouge, l’humaine Ysabeau et le voleur Delric Twotter ont décidé de contre-attaquer. Pour cela, ils doivent suivre sa trace dans le monde des humains et franchir la porte qui leur permettra d’y accéder grâce aux incantations du sorcier rouge. Une fois passé le seuil, le trio débouche sur une allée elfique bien ténébreuse pour ensuite aboutir enfin dans l’humanité. Faisant en sorte d’être discrets en se protégeant avec des amulettes magiques, Delric et le sorcier rouge entrainent Ysabeau dans un dédale de rues et finissent par créer une émeute. Profitant de l’agitation, ils parviennent à quitter la ville pour atteindre le domicile de la jeune fille où la sorcière Shulam lui était apparue et avait kidnappé sa sœur Robinette et tué son oncle. Il ne reste donc plus qu’au sorcier rouge de détecter les traces du passage de leur adversaire. Grâce aux esprits de la nature, ils apprennent que Shulam se trouve entre le monde dérivant et celui des humains. Comment est-ce possible ?

Par Phibes, le 22/06/2022

Notre avis sur l'album Le doigt de la sorcière

Après les terribles tentatives d’intégration de la sorcière Shulam dans le monde onirique dérivant, le temps est venu pour le petit peuple de se rebeller contre leur ennemie et ses cohortes de morts-vivants. Sous le couvert de l’accord de la reine de Muroc, le sorcier rouge, Ysabeau et Delric sont devenus les héros du monde dérivant pour s’engager dans une chasse dangereuse contre celle qui perturbe gravement le bon fonctionnement de leur univers.

Ce troisième et dernier volet vient donc faire aboutir une quête initiée à la fin du tome précédent, une aventure à travers les portes qui va devoir se clôturer inévitablement dans un ultime combat au sein duquel Ysabeau est appelée à tenir un rôle primordial. A cet égard, Ken Broeders nous offre une fois encore de bons moments au sein desquels la magie et l’humour peuvent faire leur office mais peuvent être grevés par des instants d’angoisse. Pour cela, nous sommes appelés à pénétrer dans l’antre de l’indélicate sorcière et à assister au déferlement de tous les êtres du petit peuple unifié qui ont des griefs contre celle-ci.

La bataille qui s’annonce est l’occasion de déchaîner les ardeurs de chacun (troll, elfe… y compris la sorcière régénérée) et de prendre des proportions chaotiques que l’auteur a tenté de rendre paroxysmiques. L’aboutissement particulièrement démesuré qui en découle reste malheureusement un tantinet convenu dans sa forme (la dualité entre Shulman et Ysabeau par exemple) mais a tout de même l’avantage de jouer sur les émotions.

Le dessin de Ken Broeders demeure de belle qualité et fait son office généreusement. L’artiste parvient avec efficacité à bien mettre en avant la magie de cette interpénétration des mondes oniriques et humains en nous offrant des instantanés chaudement colorisés énergisants, épaulés par des personnages imaginaires qui se veulent somme toute bien attirants.

Une fin d’histoire à travers les mondes réels et féériques particulièrement bien menée qui trouve une place de choix dans le catalogue de chez Drakoo.

Par , le

Les albums de la série UNE HISTOIRE DE VOLEURS ET DE TROLLS