UNE FOLIE TRES ORDINAIRE #2 Ewane Nacowitch

voir la série UNE FOLIE TRES ORDINAIRE
Dessinateurs :





Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Bulle Noire

Sortie :
ISBN : 2723434419

Résumé de l'album Ewane Nacowitch

Elmer Tanner pense avoir bouclé l'affaire du meurtrier aux vagins, alors que Lewis Anderson n'est pas du tout convaincu.
Parallèlement, celui ci est toujours amoureux fou d'Ewane, qui semble se donner un malin plaisir à le déstabiliser.
Lewis fait la connaissance, à son club de sport de Tracey Mclaod, riche patron d'une entreprise de construction navale, dont la femme est pour le moins perverse.

Par Gdseb, le NC

Notre avis sur l'album Ewane Nacowitch

"Une folie très ordinaire" est réalisé par un scénariste et plusieurs dessinateurs, dans la lignée du "triangle secret". Cette façon de travailler permet de sortir un album tous les 6 mois (pour une série prévue en 4 tomes).
L'originalité vient du fait que l'album est un assemblage de souvenirs des différents personnages : à chaque personnage, un dessinateur, et donc un style pour chaque point de vue.
Ce deuxième tome ne m'a vraiment pas plu. Les défauts en terme de dessin du premier tome sont toujours présents, et cette BD ressemble à un assemblage de scènes de sexe gratuites.
Ajoutez à cela que les femmes sont présentées comme des prostituées perverses juste bonnes à faire souffrir les hommes, et vous obtenez une BD plus que moyenne.
Peut être cette vision des choses a t'elle une justification au niveau narratif, mais il manque quand même de personnages féminins contrebalançant un peu l'ensemble
Dommage, car l'enquête elle même est très intéressante, mais l'emballage n'est pas à la hauteur.

Par , le

Les albums de la série UNE FOLIE TRES ORDINAIRE

Nos interviews liées

Un entretien avec Franck Bonnet

Un entretien avec Franck Bonnet, dessinateur passionné par la mer.


Interviewer : Berthold
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Philippe JARBINET nous parle de son diptyque AIRBORNE 44

Sceneario.com : Bonjour Philippe, en ce mois de septembre 2009, les éditions Casterman mettent à l’honneur votre dernière réalisation "Airborne 44". Comment ce projet est-il né ? Pourquoi avoir adopté ce titre ?
Philippe Jarbinet : D’abord le titre ! Il y a un an, j’avais terminé notre dernier entretien sur le fait que cela ne s’appellerait pas AIRBORNE. C’était un titre de travail que je trouvais trop militaire, trop utilisé dans le cinéma américain de série B. Chez Casterman, qui n’a pas la réputation de produire de séries B, la réaction n’a pas été la même. Le titre leur plaisait. Moi, il me faisait peur. Je voulais être plus lapidaire : j’ai fait un projet de couverture avec un énorme 44 sur toute la moitié supérieure de la couverture. Ce n’était pas mal mais nous hésitions tous [...]

Lire la suite ›

Philippe JARBINET se confie

Sceneario.com : Bonjour Philippe, vous voilà aujourd’hui à la tête d'une bibliographie conséquente. Pourriez-vous nous expliciter votre parcours et votre intérêt pour la bande dessinée ?
Philippe Jarbinet : A 43 ans, ma bibliographie n’est pas si importante : 17 albums en comptant le fait que, sur « Une Folie Très Ordinaire », j’ai fait une grosse quarantaine de pages sur trois albums, sur base du scénario de Christian Godard. « Sandy Eastern » était scénarisé par Franz. En fait, j’en ai réalisé 13 tout seul (scénario, dessin, couleurs) auxquels il faut ajouter les deux prochains que je réalise pour les éditions Casterman. Question parcours, celui-ci est un peu accidentel puisque lorsque j’ai fais mes études artistiques, je n’étais pas vraiment décidé à partir sur la voie de la bande dessinée [...]

Lire la suite ›