UNE EPATANTE AVENTURE DE JULES #5 La question du père

voir la série UNE EPATANTE AVENTURE DE JULES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Ado

Aventure

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 2205055682

Résumé de l'album La question du père

 
Ce jour-là, Jules et son copain de classe Joris sèchent le cours de gym pour aller au cinéma. Comme la chance n’est pas de leur côté, leur absence a été découverte, et bien vite les parents des deux "écoliers buissonniers" sont convoqués par le directeur de leur école, un établissement privé catholique. La sanction tombe lors de l’entrevue : il est décidé que les deux garçons iront suivre un stage de voile ; un stage au cours duquel ils devraient être sensibilisés à des notions comme l’obéissance, la discipline, etc...

Cette punition est vécue par les « rebelles » comme une aubaine : être loin des parents, au grand air... Ca aurait pu être pire ! D’autant que leur tuteur s’avère être un curé très "djeun’s" qui va vite les emmener, avec Marie (une autre "stagiaire"), dans le vif du sujet en les faisant monter à bord du Jonas II. C’est parti pour la grande aventure ! Jules oublie ses problèmes de famille, et ce doute qui le mine : son père est-il bien son père ?
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album La question du père

 
Comme Siam qui l’écrivait dans son avis concernant le tome 4, je découvre cette série tardivement puisque c’est avec ce tome 5 que je prends le train en route. Mais comme il le relevait aussi, ce n’est pas un handicap vu que chaque album propose une aventure complète.

"La question du père" m’a beaucoup plu. Derrière cette couverture au format un peu spécial nous appellent pas moins de 54 pages au cours desquelles le lecteur a droit à une histoire très sympathique et aux dialogues fournis et drôles. Emile Bravo, l’auteur, tient bien la barre de son récit et manie les transitions entre les épisodes de cette histoire avec talent, à l’image de cette double-page d’introduction où Jules, dans un rêve, est mis à la question par un inquisiteur ou encore à l’image de cette mémorable partie de chasse.

C’est drôle, c’est frais, et même si c’est plus particulièrement destiné à la jeunesse, on suit des héros intelligents, aux interventions mûres, au sens critique aiguisé. Ca fait du bien ! On en profite aussi pour prendre une leçon de voile et pour accompagner Jules dans cette réflexion qui le taraude et qui donne son titre à l’album : son père qui n’est pas du tout comme lui est-il vraiment son père ? (Là, je ne vous en dis pas plus, y’a des choses à découvrir !)

Par contre… je le disais plus haut : avant je ne connaissais pas cette série. Aussi ne sais-je pas vraiment dans quelle mesure intervenaient dans les tomes précédents Janet et ses "amis", dans quelle mesure on les connaissait déjà, dans quelle mesure il fallait s’attendre à les voir arriver une fois de plus : j’ai trouvé la fin très décevante. On passe d’une histoire réaliste, possible, à une chute trop loufoque, trop en déphasage avec ce qui précédait.

Cela m’a d’autant plus choqué que les thèmes abordés par Jules, Joris et Marie étaient très sérieux : la religion, le métissage, etc... La fin balaye tout ça d’un revers de scénario. Ca doit se vouloir rigolo, inattendu, original ; je n’ai pas trouvé. Dommage.

Néanmoins, ce rapport à la fin de l’histoire m’est tout personnel alors je vous invite – jeunes et moins jeunes - à vous faire votre propre opinion sur cette bande dessinée qui est quand même pour moi une petite révélation dans ma culture BD. (J’ouvrirai l’œil et ne manquerai pas d’aller chercher dans les autres albums ce que j’ai adoré dans celui-là !)
 

Par , le

Les albums de la série UNE EPATANTE AVENTURE DE JULES