UNE AVENTURE DES SPECTACULAIRES #2 La Divine Amante

voir la série UNE AVENTURE DES SPECTACULAIRES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

RUE DE SEVRES

Genre :

Aventure

Humour

Sortie :
ISBN : 9782369813798

Résumé de l'album La Divine Amante

Suite à un sabotage survenu dans la machinerie d’un théâtre qu’il a conçu, le professeur Pipolet, inventeur de renom, a répondu à l’invite de la grande Sarah Bernhardt. Cette dernière est depuis quelques temps la proie d’intimidations d’un maitre-chanteur qui font craindre le pire. L’actrice ne voulant pas arrêter pour autant ses représentations, il lui est alors proposé qu’elle bénéficie d’un service de sécurité qui la protègerait durant tous ses spectacles. Sur recommandation du professeur Pipolet, la troupe des Spectaculaires est alors mobilisée. Après avoir testé leurs nouveaux équipements, la fameuse équipe est à pied d’œuvre au théâtre où se produit l’actrice. C’est alors qu’au beau milieu de la représentation, un mystérieux individu déguisé en mante religieuse surgit et menace la comédienne. Les Spectaculaires se mettent immédiatement en action mais après moult manœuvres, ratent leur adversaire. Considérant cet échec, il est décidé d’attirer la mante hors de Paris, sur un terrain qu’elle ne maîtrise pas. Ce sera à Belle-Île en Mer, dans la propriété de Sarah Bernhardt.

Par Phibes, le 10/10/2017

Notre avis sur l'album La Divine Amante

La première aventure des Spectaculaires a été une véritable surprise. A cet égard, dopés par le très bon accueil reçu en 2016, Régis Hautière et Arnaud Poitevin ont décidé de remettre en scène, en ce mois de septembre 2017, cette sacrée équipe dans de nouvelles péripéties qui valent une fois de plus leur pesant de truculence.

Sous le couvert d’une mission de sauvegarde de l’exubérante Sarah Bernhardt, Pétronille et ses drôles de compagnons replongent dans une aventure aux accents policiers. Force est de constater que Régis Hautière a décidé, une fois de plus, de nous amuser sur les tribulations de ses petits personnages aux particularismes bien disparates et aux accessoires improbables. Sur ces points, le scénariste enfonce le clou et joue parfaitement sur la double facette de ces derniers, à la fois volontaires mais aussi maladroits.

L’intrigue mise en place est des plus simples et se suffit à elle-même, de par son côté cocasse volontairement poussé à l’extrême. Elle nous entraîne en raillant gentiment au plus loin de la Capitale parisienne pour fondre dans la Bretagne « sauvage » du début du 20ème. Aussi, On rit bien volontiers sur la manière dont tout ce petit monde, premiers et seconds rôles sans exception, s’agite autour de l’actrice et de son détracteur masqué et on prend un malin plaisir à les voir  à s’emberlificoter dans des recherches les plus désopilantes. De fait, on saluera la conception de cette aventure burlesque à la fois débridée à souhait et généreusement décalée.

Le graphisme libéré d’Arnaud Poitevin conforte le délire de l’aventure. Grâce à cette vivacité picturale et au semi-réalisme épuré dont il est porteur, l’artiste donne un certain peps à l’aventure et la catalogue très habilement dans un registre comique particulièrement rafraîchissant. De fait, tout semble permis et à cet égard, le dessinateur ne plaint pas Pétronille et ses compagnons.

Un deuxième épisode pleinement emballant, qui vous offre du rire et bien sûr du spectaculaire !

Par , le

Les albums de la série UNE AVENTURE DES SPECTACULAIRES

Nos interviews liées

Interview Régis HAUTIERE pour Aquablue

Sceneario.com : En ce mois de novembre, sort le 12ème épisode d’Aquablue. Ce dernier signe un changement radical au niveau de la direction des opérations puisque vous voilà en tant que scénariste d’une nouvelle épopée futuriste. Comment vous êtes-vous lancé dans cette aventure ? Pourquoi cette participation ? Peut-on dire que l’équipe première était "essoufflée" ?
Régis HAUTIERE: C'est Guy Delcourt qui m'a contacté pour me proposer de reprendre le scénario de la série, suite au désir manifesté par Thierry Cailleteau de passer la main. J'ai accepté très rapidement parce qu'Aquablue était une série que j'aimais beaucoup et à laquelle j'avais l'impression (peut-être illusoire...) de pouvoir apporter quelque chose. En ce qui concerne les créateurs de la série, je ne pense pas qu'on puisse parler d'essoufflement [...]

Lire la suite ›

Interview Régis HAUTIERE

Sceneario.com
Bonjour Régis, pour les lecteurs de Sceneario.com qui ne te connaissent pas peux-tu décrire ton parcours ?

Régis Hautière (R.H.): Pour ce qui est du parcours universitaire, j'ai fait de la philo et un peu d'histoire, ainsi qu'un troisième cycle en ingénierie de la connaissance. Pour le reste, j'ai travaillé une dizaine d'années pour une association avant de commencer à vivre de la bande dessinée.

Sceneario.com
Comment s’est effectuée ta rencontre avec Romain Hugault

R.H.
Pour la petite histoire, Romain a d'abord rencontré Fraco (avec qui je travaille sur Dog Fights) sur Internet. Sur un site de fondus d'aviation et de simulation. Comme tous les deux cherchaient à faire de la bande dessinée, ils ont tout naturellement sympathisé et commencé à s'envoyer des extraits de leurs projets respectifs. Fraco m'a montré les planches de Romain et je lui ai dit ce que je pensais (ça devait être des trucs très positifs, du genre : "C'est nul [...]

Lire la suite ›