UNE AVENTURE DE ROULETABILLE #3 Le fantôme de l'opéra

voir la série UNE AVENTURE DE ROULETABILLE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Adaptation

Aventure

Historique

Policier

Sortie :
ISBN : 9782302077829

Résumé de l'album Le fantôme de l'opéra

Après avoir transmis au journal l’Epoque de nombreux témoignages sur l’existence du légendaire Fantôme de l’Opéra Garnier, Le Persan reçoit la visite du journaliste Rouletabille. Persuadé de sa réalité, le reporter est décidé à faire toute la lumière sur ce personnage qui a hanté le fameux théâtre parisien. Pour cela, les deux hommes se remémorent les faits qui se sont déroulés il y a quelques 25 années. C’était lors d’une soirée de gala, après la représentation, que le fantôme est apparu aux danseuses de la Sorelli. Peu de temps après, le corps de Joseph Buquet, le chef machiniste, est découvert sans vie et sur la scène, la jeune débutante Christine Daaé fait une interprétation on ne peut plus incroyable. Subjugué par cette prestation et ancien ami de la cantatrice, le Vicomte Raoul de Chagny se rend à sa loge afin de lui apporter son soutien et lui déclarer sa flamme. Mais la jeune femme le presse à sortir. C’est dans le couloir que l’aristocrate perçoit des voix étranges venant de la loge de Christine. Quel est donc ce mystérieux personnage auquel la jeune femme semble avoir vendu son âme ? Et si c’était le sinistre fantôme ?

Par Phibes, le 08/10/2019

Notre avis sur l'album Le fantôme de l'opéra

Pour la troisième fois, Jean-Charles Gaudin met à l’honneur l’œuvre de Gaston Leroux, romancier de la fin 19ème début 20ème et plus particulièrement l’un de ses personnages récurrents à savoir le fameux reporter de l’Epoque, Joseph Rouletabille. Nous retrouvons ce dernier dans l’adaptation d’un gros classique littéraire intitulé Le fantôme de l’Opéra dont l’équipée originelle a été écrite en 1910.

Cette intrigue qui bien sûr se déroule au Palais Garnier n’est pas à forcément parler une enquête policière comme sait les résoudre le journaliste. Il s’agit plus d’une aventure nourrie de passions vécue par un trio que Jean-Charles Gaudin a souhaité rattacher à son personnage de prédilection. De fait, sous le couvert d’un entretien entre ce dernier et un certain Le Persan, on assiste à l’évocation d’un mystère (celui du fameux fantôme) que Rouletabille va tenter de lever.

Il ne fait aucun doute que cette nouvelle adaptation de l’univers de Gaston Leroux est pour le moins captivante. A la lumière d’un échange nourri entre les deux protagonistes et de longs retours dans le passé (l’affaire s’est déroulée 25 ans auparavant), on plonge dans une sorte de romance remarquablement cohérente et bien enivrante. A la faveur d’une fluidité profitable, on se laisse envoûter par la personnalité inquiétante du fantôme qui tend, de par son rôle insaisissable, à nous introduire dans des ambiances à la limite du fantastique.

Côté dessins, Christophe Picaud fait encore un travail admirable. Le réalisme de ses illustrations apporte un gros plus à l’enquête de Rouletabille. Que ce soit au niveau des nombreux décors du début du 20ème (prouvant inévitablement une belle recherche documentaire) ou de la représentation des personnages, l’esthétisme de son trait porte vers le haut cette nouvelle enquête.

Une aventure parfaitement orchestrée qui a l’originalité de réunir Rouletabille et le célèbre fantôme de l’Opéra.

Par , le

Les albums de la série UNE AVENTURE DE ROULETABILLE

Nos interviews liées

Jean-Charles Gaudin et Frédéric Peynet

Sceneario.com : Au mois d'août prochain, sort Phoenix, votre dernier "nouveau-né" à tous les deux, thriller moderne aux ambiances fantastiques. Après Le Feul, votre association semble se péréniser ? Comment traduisez-vous le travail de l'autre ?
Jean-Charles GAUDIN : Je connais Frédéric depuis pas mal d’années et je l’avais vu arriver avec une bd complète et de somptueuses illustrations pour l’examen de son école. Il était plus qu’évident que Frédéric Peynet avait un talent fou. J’ai eu de suite envie de travailler avec lui. Depuis, il a progressé pour arriver à ce trait si précis et si séduisant. Je suis toujours aussi stupéfait de ses planches. Tous les détails y sont sans alourdir le propos. Son trait est à la fois efficace et élégant. Pour moi, Frédéric Peynet est un grand du 9ème art !
Frédéric PEYNET : Jean-Charles et moi nous connaissons depuis 1997 [...]

Lire la suite ›

Jean-Charles Gaudin

Sceneario.com: Peux-tu te présenter et nous dire ton parcours en tant que scénariste ?
Jean-Charles Gaudin :
J’ai commencé par écrire et réaliser des courts-métrages. C’est là que j’ai appris l’écriture de scénarios. Le fait de réaliser moi-même m’a fait progresser sur les choses qui fonctionnent à l’écrit et qui marchent moins bien une fois en images. La BD est venue par la suite. C’est Crisse qui, au sortir d’une de mes projections de film, m’a tendu la perche. Je l’ai saisie et voilà…

Sceneario.com : Comment s’est effectuée ta rencontre avec Trichet ?
Jean-Charles Gaudin :
Trichet faisait partie de ces dessinateurs assidus à une réunion que nous organisons tous les mois dans un café de la Roche sur Yon en Vendée. Je commençais tout juste mes travaux sur MARLYSA [...]

Lire la suite ›