UNE AVENTURE "CLASSIC" DE TANGUY ET LAVERDURE #2 L'avion qui tuait ses pilotes

voir la série UNE AVENTURE "CLASSIC" DE TANGUY ET LAVERDURE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

ZEPHYR Editions

Genre :

Aventure

Aviation

Drame

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782205076967

Résumé de l'album L'avion qui tuait ses pilotes

1971. La base d'Istres a reçu des pilotes étrangers qui sont venus faire une série d'essais sur le Mirage F1, pour le faire adopter et le vendre à d'autres pays. Tanguy et Laverdure sont là pour aider et apprendre à ces pilotes. Mais une série d'accidents inquiétent Tanguy.
Jusqu'au jour où le drame arrive. Le pilote italien, Ruggieri se tue lors d'une démonstration.
Après avoir récupéré les restes du F1, Tanguy apprend qu'il y a eu un sabotage sur le Mirage. Quelque part sur la base d'istres, il y a un traître qu'il va falloir démasquer avant que d'autres accidents mortels ne se reproduisent...

Par Berthold, le 02/05/2017

Notre avis sur l'album L'avion qui tuait ses pilotes

L'avion qui tuait ses pilotes est la suite et la fin de l'adaptation du roman de Jean-Michel Charlier mettant en scène Tanguy & Laverdure.

Patrice Buendia fait une bonne adaptation. Il conserve bien l'esprit Charlier, cela fait plaisir.

L'intrigue de ce second volet conserve bien son mystère et son suspense jusqu'au bout. L'enquête est tendue, nous sommes entrainés vers de fausses pistes, tout comme Tanguy. Mais, petit à petit, l'étau se resserre et le nombre de suspects diminue.
Buendia donne du rythme à cette aventure, ce qui n'est pas chose aisée, puisque l'action se déroule pas mal dans la base d'Istres.
Les amateurs d'aviation seront comblés avec le final où nous avons droit à une belle poursuite aérienne. L'humour est aussi présent grâce aux déboires amoureuses ou aux gaffes d'Ernest Laverdure.

Matthieu Durand se pose en bon héritier d'Uderzo sur la partie graphique, un bon repreneur pour le dessin de la série. A aucun moment, il ne déçoit. Son trait est dynamique, bien construit et bien documenté. C'est efficace, tout simplement.
Les couleurs de Jocelyne Etter-Charrance sont tout aussi bien choisies. Elles apportent beaucoup à l'ambiance du récit. Et elles rapellent la période des premiers albums de Tanguy et Laverdure.

Ce second opus clot d'une belle manière cette aventure. L'adaptation est plutôt réussie.
Une nouvelle aventure est annoncée. C'est une bonne nouvelle, surtout si elle du même acabit que les deux premiers tomes.

 

Par , le

Les albums de la série UNE AVENTURE "CLASSIC" DE TANGUY ET LAVERDURE