Los tejanos suivi de Une cause perdue

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Outsider

Genre :

Historique

Noir et Blanc

Roman Graphique

Western

Sortie :
ISBN : 9782756050317

Résumé de l'album Los tejanos suivi de Une cause perdue

Février 1836. L'armée mexicaine menée par Santa Anna cerne Alamo. Parmi les défenseurs, Juan Seguin est choisi pour aller chercher de l'aide. Grâce au cheval de Jim Bowie, il parvient à passer les lignes ennemies. Malheureusement, le fort tombe au main de l'armée de Santa Anna. Mais Seguin fait parti des tejanos, ces mexicains qui se sont installés au Texas et qui ont combattu le Mexique. Il se forge sa propre légende dans un pays qui va bientôt connaitre de sombres périodes, avant que "l'étoile solitaire" flotte sous de meilleures auspices.
Après la guerre de Sécession, John Wesley Hardin qui a tenu un rôle majeur dans le conflit Sutton-Taylor qui couta la vie à plus de trente personnes, défie le célèbre Wild Bill Hickock pour se faire un nom dans l'histoire du Texas.

 

Par Berthold, le 13/05/2014

Notre avis sur l'album Los tejanos suivi de Une cause perdue

Tout de suite, je peux vous le dire je me suis pris une claque avec ce livre !
Je ne connaissais pas le travail de Jack Jackson, aussi connu sous le nom de Jaxon. Cet artiste est un grand nom de l'underground, un auteur qui raconte des pages de l'histoire méconnue des USA, comme c'est le cas avec les deux récits qu'il nous propose dans ce beau livre : Une autre histoire de l'Amérique.

On pense bien connaitre l'histoire de Fort Alamo avec ces célèbres défenseurs comme Jim Bowie, Davy Crockett, Travis et comment fut arrêté le général Santa Anna bien plus tard, mais sait on ce qu'il advint de Juan Seguin par la suite ? Ceux qui ont vu le film de John Wayne savent que le nom de Seguin est cité, mais la légende n'en parle pas trop. Et pourtant, cet homme d'origine mexicaine, comme d'autres qui ont choisi, comme lui, la même voie et furent nommés Tejanos, a vécu une vie riche d’événements, de malheurs et de joies. Jack Jackson nous raconte donc sa vie, qui semble liée à l'histoire du Texas, dans Los tejanos
J'ai appris beaucoup de choses avec cette histoire.J'ai maintenant une autre vision du Texas. En effet, ce pays s'est fait dans la violence, dans le sang. Nous assistons au retournement de situation où des "américains" s'emparent des propriétés de ces tejanos qui ont pourtant lutté pour l'Amérique et pour leur liberté. On se prend de pitié pour Seguin et sa famille qui subissent tout de même ces situations dures et horribles. Pourtant, Juan Seguin devient sénateur des USA avant de rejoindre le Mexique pour combattre aussi ses "anciens" alliés. Nous sommes témoins de ces combats où d'anciens frères, d'anciens amis s'affrontent, s'entretuent pour une histoire de liberté.
Le récit de Jackson est très bien écrit, prenant. C'est passionnant du début à la fin.
Graphiquement, il n'y a qu'un mot à dire devant ces planches : magnifiques ! L'artiste utilise un style et une mise en page efficace. Certaines cases nous en mettent plein la vue. Certains passages sont assez époustouflants.

Avec Une cause perdue, Jackson s'intéresse à une page de l'histoire du Texas en mettant le conflit Sutton-Taylor en avant et la vie de John Wesley Hardin, un jeune homme qui défia Wild Bill Hickok.
Ce récit est aussi dur que le précédent. Là encore, les texans se montrent sous un mauvais jour avec l'histoire des tejanos, de la guerre de Sécession et de la période qui en suivit. Une période de chaos où les colts ont parlé, bien plus que la diplomatie et la paix.
Là encore, le talent de conteur de Jack Jackson est vraiment efficace. Il arrive à nous maintenir en haleine avec cette période qui couvre une bonne partie de l'histoire des USA.
Son talent graphique fait à nouveau des merveilles avec un noir et blanc très séduisant dès les premières images. Son style est  haché, mais cela fonctionne sans problème.

L'introduction est signée Ron Hansen, qui est l'auteur d'un "western" aussi réaliste : L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, réalisé plus tard par Andrew Dominik avec Brad Pitt et Casey Affleck dans les rôles titres.

Ce livre est un chef d'oeuvre. Ce roman graphique est une pure merveille, indispensable, qui mérite toute votre attention et une place d'honneur dans vos bibliothèques.

 

Par , le