Un taxi nommé Nadir

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ACTES SUD BD

Genre :

Intimiste

Roman Graphique

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 2742761551

Résumé de l'album Un taxi nommé Nadir

Nadir est algérien et depuis peu il est taxi à son compte. Ce qu’il aime c’est la nuit alors tant qu’il est seul dans la vie, il fait taxi de nuit à Paris. Balayant les ruelles comme les boulevards, transportant les putes ou les bourgeois, il raconte ses souvenirs, ses émotions, ses rencontres.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Un taxi nommé Nadir

Comme à leur habitude, les éditions Actes Sud bd, au regard pointu et exigeant, nous livrent un roman graphique d’une grande qualité. La fabrication du livre est toujours soignée et son contenu choisi sur le volet. Cette fois ci, il s’agit d’accompagner silencieusement mais l’œil curieux un chauffeur de taxi la nuit à Paris. Les auteurs s’essaient au reportage court dessiné plutôt que filmé alors même que le héros existe bel et bien et que ce document n’invente rien. 
Le verbe facile, Nadir se livre et nous fait profiter de ses souvenirs, ses anecdotes et autres commentaires. Préfacé par Emmanuel Guibert, ce récit très humain est également très audacieux au niveau dessin. Le style naïf haut en couleur embarque le lecteur vers des horizons africains ou, allez osons,  vers l’art d’un Douanier Rousseau par exemple.
Les pages s’enchaînent avec fluidité tout en mettant en avant une forte originalité narrative et de découpage, voix off, illustrations pleine page ou au contraire gaufrier de 16 cases non cernées, avec ou sans texte et,  parfois un texte sans illustration.
Sans porte voix, ni tambour, Nadir sait se faire entendre, alors on se tait, on écoute et on imagine. L’album est réalisé à la façon d’une émission télévisée comme « Striptease » ou encore en suivant certains reportages des docus réalité. On entre dans les secrets d’un homme jovial, drôle, patient, attaché à ses racines.
Le respect, Nadir le marque pour les autres, nous n’avons plus qu’à en faire de même envers lui et c’est avec tendresse que nous le saluons.
Messieurs les auteurs, bravo d’avoir su si bien mettre sur papier cette belle histoire d’homme simple et si banale qu’elle aurait pu être ignorée, transparente comme la plupart d'entre nous. Mais elle vous a touché et vous en faites de même avec nous. La boucle est bouclée dans un climat doucereux et séduisant,. Un dernier regard sur Nadir, il est beau ! Le charme a opéré. Bonne lecture !

Par , le