ULYSSE 1781 #1 Le Cyclope (1/2)

voir la série ULYSSE 1781
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Adaptation

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756040899

Résumé de l'album Le Cyclope (1/2)

Octobre 1781. 
La ville d'Annapolis vient d'être libérée du joug anglais. Le peuple fait tomber la statue du roi Georges. Un jeune garçon questionne des soldats américains pour leur demander où se trouve Ulysse McHendricks. Ce dernier est en train d'affronter sur un ring Achille Jones. Ulysse emporte la victoire et découvre le garçon dans la salle. Il s'agit de son fils, Mack ! Cinq ans qu'il ne l'avait pas vu. Il lui avait même interdit de venir le rejoindre à la guerre et de rester à New Itakee pour protéger sa mère. Mais, Mack lui apprend que sa ville a des ennuis. Des soldats anglais ont décidé de s'y installer et d'y faire régner la terreur. Ulysse décide de retourner chez lui avec ses Minutemen à bord de l'Acheron...

 

Par Berthold, le 13/01/2015

Notre avis sur l'album Le Cyclope (1/2)

Ulysse 1781
C'est le titre de cette nouvelle série qui parait ce mois-ci chez Delcourt. 

Xavier Dorison adapte librement l'Odyssée d'Homère pour nous conter les aventures d'Ulysse lors de la Révolution Américaine.
Le scénariste  du Troisième Testament  et  d'Asgard nous présente dans ce premier tome les personnages principaux : Ulysse, sa femme, son fils Mack et des seconds rôles qui jouent un rôle important dans cette aventure.
Ainsi, nous allons suivre l'Ecossais Ulysse McHendricks dans son voyage de retour vers New Itakee pour sauver son village, et sa femme. Malgré les risques et le voyage qui va être difficile, surtout à cause du chemin choisi, Ulysse n'a pas d'autres choix.
Dorison nous montre un Ulysse arrogant, violent, rusé aussi, mais qui d'entrée n'attire pas notre sympathie. C'est petit à petit et avec le regard de son fils que nous allons découvrir cette personnalité qui, au final, ne manque pas de charisme !
Dans ce premier cycle, l'auteur de Sanctuaire va nous conter la rencontre entre Ulysse et le Cyclope. Il arrive à mettre en scène le voyage sur un navire, l'Achéron, même sur la terre. L'idée est excellente !
L'intrigue est passionnante et arrive à nous y entrainer dès les premières pages. C'est rythmé et c'est de l'excellent feuilleton !

La partie graphique est signée Eric Herenguel, le dessinateur de Lune d'argent sur Providence. Avec Ulysse 1781, Hérenguel nous permet d'admirer tout son talent avec un travail remarquable sur les pages de cette série. De plus, les couleurs de Sébastien Lamirand donnent plus de profondeur justement, à ces planches. 
Le dessinateur arrive à donner beaucoup de charisme et de puissance au personnage d'Ulysse. Même avec le regard, son héros arrive à s'imposer ! Ce premier tome permet d'avoir aussi quelques beaux morceaux de bravoure !

Le Cyclope, premier tome de la série Ulysse 1781, est une des très bonnes surprises de ce premier mois de l'année 2015, que je ne peux que vous inviter à vous procurer sans hésiter un instant !
Vivement la suite !

 

Par , le

Les albums de la série ULYSSE 1781

Nos interviews liées

Un entretien avec Xavier Dorison pour la sortie de sa nouvelle série : Red Skin

Avec Red Skin, Xavier Dorison nous plonge dans un univers inspiré comics qui entremêle bien harmonieusement super-héros, humour, sensualité, action en tout genre et affrontements idéologiques.

Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Xavier Dorison Scénariste de Long John Silver

Sceneario.com : comment à débuter cette association avec Matthieu Lauffray ?
Xavier Dorison: Entre Mathieu et moi, c'est une longue histoire d'amitié et de collaboration de plus de 10 ans et que je ne pourrais pas résumer ici... Pour faire court, j'ai écrit les séquenciers des 4 tomes de LJS en les "visualisant" dessinés par Mathieu... Et sans espérer une seconde que ce soit possible ! A la fois pour des raisons de disponibilité et, sans doute, parce que je n'osais pas espérer qu'ils lui plaisent. François Lebescond a eu le courage que je n'avais pas et a joué les entremeteurs. Mathieu a aimé et a trouvé la disponibilité en question....
Après, il s'est "emparé" du sujet (dans le meilleur sens du terme) et nous le travaillons ensemble. Nous sommes maintenant comme les personnages de cette histoire. Tous les deux sur le bateau, essayant de le faire avancer en utilisant nos forces et métiers respectifs [...]

Lire la suite ›

Sébastien Lamirand


Sceneario.com : Sébastien Lamirand bonjour ! C’est la première fois que nous avons le plaisir de vous accueillir sur notre site, pourriez-vous vous présenter ?


Sébastien Lamirand : Je suis coloriste chez Soleil, j’ai 32 ans et autant de dents, je travaille sur Tessa, Kookaburra et les Conquérants de Troy, Lotus Noir (magazine de cartes à jouer) et Lanfeust Mag entre autres.

Sceneario.com : Vous faites partie du trio qui met en images les aventures de Tessa, pour notre plus grande joie. Est-ce facile de travailler avec Louis et Nicolas ? Comment travaillez-vous avec ces deux autres auteurs ?

Sébastien Lamirand : En général j’ai carte blanche pour les couleurs, s’il y a des indications précises, genre fin de journée, c’est Louis qui me les donne [...]

Lire la suite ›

Interview d'Eric Herenguel & Pierre Loyvet

Sceneario : Bonjour Eric et Pierre, comment vous êtes-vous rencontrés et venus à faire ce Krän Univers ?
Eric :
Il faut remonter jusqu'à l'époque de Rouen !

Pierre : Ah oui ! C'est vrai. La première fois que l'on s'est rencontré c'était en 1992, j'avais 12/13 ans et j'étais dans un festival de bande dessinée où Eric dédicaçait son premier album carnivore et il m'avait fait une dédicace. Dans ce festival, il y avait un livre d'or où les visiteurs pouvaient faire des dessins et au moment où j'en faisais un, Eric était à côté de moi et il m'a dit que j'avais un bon coup de patte.

Eric : Il avait un bon coup de crayon pour un gamin de 12 ans qui fait un dessin à main levé et au feutre, c'était vraiment bien. Une espèce de gros barbare, je me souviens très bien [...]

Lire la suite ›

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›