UCHRONIE[S] : NEW DELHI #1 Tome 1

voir la série UCHRONIE[S] : NEW DELHI
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Grafica

Genre :

Aventure

Fantastique

Science Fiction

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782723490405

Résumé de l'album Tome 1

New Delhi, USA.
Dans cette réalité, les indiens (ceux venus d'Inde) dominent la planète. Le gouvernement, par contre, recherche des moyens pour pallier aux manques d'eau, d'énergie et de nourriture.
Abha fait partie d'un groupe de yogis d'élite. Ceux-ci ont pour mission les explorations à travers les dimensions.
Abha s'occupe aussi de sa jeune soeur Lakshmi qui présente aussi quelques dons pour la technique des yogis. D'ailleurs, elle demande à Abha de l'aider à rejoindre son groupe. Celle-ci se propose d'en parler à son chef Dhaval. Mais, il y a un problème, quelqu'un la dénoncé. Il paraitrait qu'elle a eu un contact avec un "observé". Kundan, le second de dhaval, veut que la jeune femme soit punie pour cela et exclue du groupe. Dhaval lui dit qu'il s'en occupera personnellement. Ce dernier embauche Lakshi et d'entrée lui confie une mission : suivre sa soeur...

 

Par Berthold, le 30/05/2013

Notre avis sur l'album Tome 1

Welcome to New Delhi. La grande ville des USA... Dans cette réalité !

Uchronie[s] est une série fort intéressante et innovante initiée par Eric Corbeyran.
Après les premiers cycles liant New Byzance, New Harlem et New York, voici un nouveau cycle lié par trois titres, trois autres réalités : New Beijing, New Moscow et le présent tome : New Delhi.

Ce nouvel opus est vraiment passionnant. L'intrigue est intéressante. Je ne sais pas comment Corbeyran fait, mais même avec une intrigue ma foi assez simple (à première vue), il construit un très bon suspense. En effet, cela marche assez bien. On a envie d'en apprendre plus sur le groupe des yogis, sur leur mission et surtout sur Abha et sa soeur Lakshi. Ces deux là sont vraiment les héroïnes de ce récit. Quand Abha ne reviend pas de mission, le lecteur tremble pour elle.
Bon, oui, on apprend ce qui lui est arrivé et il nous tarde de lire la suite. Ce premier tome de New Delhi est vraiment prometteur.
Le scénariste nous présente des personnages forts et même un beau salaud. La vision de cette réalité est assez crédible.

Le dessin de cet opus est confié à Louis Lachance. Son travail est vraiment réussi et agréable à regarder. Les personnages sont expressifs et la mise en scène dynamique.
Les couleurs de Saint-Blancat sont belles et permettent d'apprécier l'ambiance de ce récit.
La couverture signée par Richard Guérineau est superbe.

Le tome 1 de New Delhi réserve son lot de surprises et constitue une excellente lecture. Corbeyran montre qu'après tant de scénarios à son actif, il a encore des choses à raconter.

 

Par , le

Les albums de la série UCHRONIE[S] : NEW DELHI

Nos interviews liées

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›