TYLER CROSS #2 Angola

voir la série TYLER CROSS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Polar

Sortie :
ISBN : 9782205072853

Résumé de l'album Angola

Ce qui devait être un coup sans risque garanti sur facture tourne au fiasco. Tyler Cross se fait arrêter et enfermer à la plus grande prison des Etats-Unis aux coeurs des marécages de la Lousiane, Angola... 

Par Melville, le 30/08/2015

Notre avis sur l'album Angola

Tyler Cross c’est l’expression, ou plus exactement, la mise en image, d’un fantasme. Fantasme de western crépusculaire dans le premier tome, fantasme du récit de prison (et bien entendu de son évasion) dans ce second volet. Le tout étant mâtiné de polar noir mafieux, car après tout le mélange des genres n’est-il le propre des rêves. Fabien Nury, Brüno et Laurence Croix reprennent les codes qui ont fait le succès désormais du tome 1 (dénommé à présent sous le titre de Black Rock). La construction du récit s’apparente à ce qui se passerait dans notre tête si on imaginait ce genre d’histoire : on commence par une séquence forte à l’atmosphère marquée et archétypale que vient par la suite expliquer un flash-back. Le texte est réduit à des dialogues brefs et une voix off omnisciente scande le récit explicitant certaines scènes ou bien les pensées de Tyler Cross. Elle renforce ce sentiment que Tyler Cross est un personnage de pure fiction : il est beau, il est élégant, il est doué dans ce qu’il fait et il est impitoyable. Tyler Cross est le reflet d’une projection de soi fantasmée, et à ce titre le trait de Brüno comme une sorte de ligne claire moderne est parfaitement en phase avec cette idée. Brüno représente d’ailleurs plusieurs fois son personnage principal sans détails du visage, ni bouche, ni yeux. Les très belles couleurs de Laurence Croix en aplats terminent de trancher net avec une représentation réaliste du récit.

Tyler Cross c’est de la bande dessinée au sens qui se voudrait péjoratif dans la bouche de certains. Tyler Cross c’est du mauvais genre : c’est tout ce qu’on aime ! La couverture nous promet que « Si Tyler Cross sort un jour, ce ne sera pas pour bonne conduite. » et disons-le, la couverture de nous ment pas.

Par , le

Les albums de la série TYLER CROSS

Nos interviews liées

Un entretien avec Fabien Nury et Pierre Alary

Sceneario.com : Fabien Nury, Pierre Alary, ce n’est plus la peine de vous présenter, comment vous êtes-vous rencontrés sur le projet Silas Corey ?
Fabien Nury : Par téléphone, on s’est dit qu’on aimerait bien travailler ensemble. J’avais un scénario de prêt, je l’ai fait lire à Pierre, il m’a répondu : Super, ça va être beaucoup de boulot mais on y va.
Sceneario.com : Un scénario qui a pour cadre la première guerre mondiale, après Il était une fois en France, les guerres sont-elles un terreau propice aux histoires ?
Fabien Nury : Ah oui, bien sûr que oui. En tant que territoire de fiction, la guerre est un terreau particulièrement propice. Elle brise des vies, elle crée des destins exceptionnels. La guerre c’est la violence universelle. C’est parfois le règne du mal et c’est assez souvent la dedans que vous pouvez placer des fictions dramatiques [...]

Lire la suite ›

Brüno pour Commando Colonial Tome 2

Pour commencer, pourrais-tu nous raconter ton parcours et comment tu es venu à la BD ? Brüno : J’ai toujours aimé la Bande Dessinée et j’en ai toujours plus ou moins fait. Quand j’étais à la faculté d’arts plastiques de Rennes, une bande de copains a monté une structure d’édition « La Chose » (cette structure existe toujours). J’ai alors fait 2 ou 3 albums chez eux. A une époque, je faisais beaucoup de festivals, et à celui de Saint-Malo, en 1997, j’ai rencontré Fredéric Mangé de chez Treize Etrange. Il lançait une collection d’adaptation de romans d’aventures et c’est comme ça que j’ai fait « Nemo ». Ensuite j’ai signé chez Vents d’Ouest et c’était parti ! Aujourd’hui je me consacre à la BD, en faisant aussi quelques travaux d’illustrations à côté [...]

Lire la suite ›