Tu pourrais me remercier

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

STEINKIS

Genre :

Chronique sociale

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782368461655

Résumé de l'album Tu pourrais me remercier

Maria Stoian met en scène des témoignages de femmes et d'hommes victimes de violences sexuelles et de harcèlements.

Par Fredgri, le 09/10/2017

Notre avis sur l'album Tu pourrais me remercier

Au travers d'une vingtaine de petits récits, tous traités avec un style graphique différent, l'auteure retranscrit les témoignages de jeunes femmes, d'hommes qui ont pu, à un moment donné, subir des agressions sexuelles, qu'il s'agisse de harcèlements ou d'attouchements, voir même davantage, de viols.
Bien évidemment, beaucoup d'émotion dans ces pages, les victimes s'expriment, relatent les faits et démontrent parfaitement qu'aujourd'hui, on n'est réellement pas à l'abri de ce genre de violence au quotidien, et qu'importe l'âge ou le sexe, les prédateurs se croient tout permis !

Toutefois, le format très court des récits ne permet aucun réel recul, ni même d'empathie pour ces personnes qui peuvent souffrir de ce qui leur est arrivé... On passe au bout de 3 ou 4 pages à la suite et souvent ces histoires sont relatées de façon très brève, voir froide ! Du coup, même si les sujets nous bouleversent, même si on sert les poings en découvrant certains passages, on se rend progressivement compte que chaque témoignage se coulent très rapidement dans le suivant, comme dans un tout...
Après tout, la morale se fait toute seule, ne serait-ce que par la gravité des sujets abordés, des mots qui racontent, on est sensible à cette émotion sous-jacente.
Mais la voix de l'auteure ne s'exprime que par le biais de ses variations graphiques, par cette façon de distinguer une personnalité d'une autre. Un exercice de style extrêmement juste et pertinent, qui donne un cachet artistique à l'ensemble vraiment appréciable.

Un album qui montre bien qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire pour que le respect soit réciproque entre les êtres humains !!!

Par , le