TROP MORTEL #1 Trop mortel 1/2

voir la série TROP MORTEL
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Horreur

Humour

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782756003511

Résumé de l'album Trop mortel 1/2

Pour des raisons familiales des lycéens sont dans l'obligation de passer leurs vacances de Noël dans leur établissement, perdu en pleine montagne.
L'un d'eux est retrouvé sauvagement assassiné, et la fuite semble être la meilleure solution. La mauvaise météo les oblige cependant à rester sur place, alors qu'ils découvrent qu'une étrange malédiction sévit dans la région.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Trop mortel 1/2

Voila un album bien sympathique.

Comment ne pas penser à Shining de Stephen King en lisant cet album? La base du scénario est identique, avec un lieu isolé de tout, une forêt, et des personnages très excités... et c'est là que les talents scénaristiques de Corbeyran et Sarn interviennent. Ils nous offrent un scénario bien construit, où l'on a un peu de mal à se dire si l'on est plongé dans un thriller, dans de l'horreur et même dans de l'humour.

En effet même si le ton se veut terrifiant, il y a tout de même un fond d'humour indéniable, et du coup je ne sais trop sur quel pied danser... Ai-je eu peur? Suis-je mort de rire? Rien que le titre peut nous laisser interrogatif.
En tout cas, Corbeyran et Sarn, mélangent habilement un peu d'horreur et de fantastique pour nous offrir un ouvrage aux multiples rebondissements.
La qualité graphique, me faisant penser largement à de l'illustration manga, est très réussi de par son côté déroulement cinématographique, avec de nombreuses cases aux angles de vue variés et totalement maîtrisés. C'est un vraiment bon travail de narration graphique.

Cette expression "Trop Mortel" souvent sortie de la bouche des "djeun's", laisse vraiment planer un doute sur le contenu de la bande dessinée, et c'est certainement d'un premier abord, la curiosité qui attirera les lecteurs, avant que ce ne soit le bouche à oreille qui aura annoncé la qualité de cet album et de son histoire.

Par , le

Les albums de la série TROP MORTEL

Nos interviews liées

Rencontre avec Amélie Sarn

Un entretien avec Amélie Sarn.


Interviewer : Berthold
Image & Son Mathieu & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›