TROLLS DE TROY #17 La trolle impromptue

voir la série TROLLS DE TROY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Fantasy

Humour

Sortie :
ISBN : 9782302036215

Résumé de l'album La trolle impromptue

Profitant de la migration des brazouards, Waha s'est mise en chasse. Accompagnée par les deux rejetons trolls Gnondpom et Tyneth, ils ont atteint les bords du fleuve Pellucide afin d'y trouver la matière première. C'est à ce moment qu'ils croisent le bateau appartenant au Comte de Nauyelle qui vogue vers Eckmül et à bord duquel son jeune fils Shapin essaye désespérément d'utiliser son pouvoir. De façon impromptue, le garçon parvient à échanger les personnalités de sa sœur Kyrlande qui se trouve à ses côtés avec celle de Waha sur la rive. Il va de soi que cette permutation va avoir des conséquences des plus ahurissantes et pour le moins dommageable pour leur entourage respectif. Imaginez-donc, Kyrlande, jeune femme boulotte lettrée et raffinée se trouvant au milieu des trolls et Waha, la presque trolle à la peau glabre, étant soumise au respect de l'étiquette. Vont-elles pouvoir trouver le moyen d'enrayer ce coup du sort ?

Par Phibes, le 10/12/2013

Notre avis sur l'album La trolle impromptue

Après leur dernière aventure lilliputienne, les fameuses boules de poils aux dents acérées de Phalompe chéries par Arleston et Jean-Louis Mourier reviennent de nouveau sur le théâtre des opérations, après un break d'un an et demi. Une fois encore, Waha est le fruit d'un sortilège qui porte atteinte à son intégrité et qu'elle va devoir partager avec une certaine Kyrlande.

Cet ouvrage utilise grassement les mêmes codes que les albums précédents qui ont fait le succès de la série et par ce biais, nous permet de plonger dans une histoire exaltée portée par des personnages faisant partie intégrante d'un univers maintenant formaté. Dans ce contexte, Arleston règne en maître que l'on pourrait qualifier de paisible sur la destinée de ces derniers, leur faisant traverser des péripéties d'un mordant sans pareil, toujours aussi rocambolesques et trépidantes.

Les mésaventures de Waha et de Kyrlande sont des plus bigarrées et donnent sans retenue dans un burlesque "trolien" qui se veut inépuisable et qui vaut pour son humour décapant. L'hyperactivité qui en découle et qui se veut largement éprouvée permet d'avaler les 48 planches dans des effets scénaristiques très caractéristiques (volontairement nature voire primaires) avec lesquels Arleston sait se jouer impunément. Plus particulièrement, la mutation entre les deux filles sera l'occasion de voir ces dernières dans des rôles qui vont à l'encontre de leur condition, dans des comportements et des situations (le mariage de Waha par exemple) qui génèreront quelques bonnes surprises.

Jean-Louis Mourier, de son côté, maîtrise totalement l'univers gigotant de son scénariste. Que ce soit au niveau des nombreux personnages ou au niveau des décors luxuriants, ce dessinateur a le don de nous immerger dans des effets visuels bardés d'humour, de gestuelles décalées et un tantinet friponnes. A noter que la remarquable colorisation réalisée par son compère de la première heure, Claude Guth, est en totale osmose avec son travail.

Une aventure troyenne humoristique complète qui ne manque, ni de mordant, ni de magie, et qui pourrait trouver prochainement sa place au pied du sapin.

Par , le

Les albums de la série TROLLS DE TROY

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-Louis Mourier

Sceneario : Comment es-tu arrivé dans le monde de la bande dessinée ?
Mourier : A la base, j'ai toujours voulu en faire. Mon père était un grand lecteur de bande dessinée et j'ai grandi entouré de beaucoup de bandes dessinées et comme je l'ai déjà dit dans d'autres interviews, il y avait un peintre officiel de la marine, Jean-Louis Paguenaud, qui habitait au dernier étage de l'immeuble de mes grands-parents à Limoges et qui payait son loyer en tableau. Mon père a attrapé le virus du dessin et de la peinture avec lui.

Sceneario : Ton père dessinait aussi ?
Mourier :
Ce n'était pas son travail, il était pharmacien mais il dessinait très bien et il adorait la bande dessinée et les illustrations et quand en tant que gamin, tu grandis au milieu de tout ça, tu as le terreau qu'il faut (rires).

Sceneario : Et comme études ?
Mourier :
Je suis entré aux arts appliqués au niveau de la seconde [...]

Lire la suite ›

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›