TROLLS DE TROY #15 1 Boules de poils

voir la série TROLLS DE TROY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Fantasy

Humour

Sortie :
ISBN : 9782302016293

Résumé de l'album 1 Boules de poils


La compagnie de transport aérien appartenant aux frères Zip a établi un plan de vol qui passe au dessus du village de Phalompe. Mal leur en a pris car les trolls dont Téträm et les autres qui y habitent ont mis au point une astuce des plus rudimentaires mais payante pour arraisonner les dragons transporteurs. Alors qu'ils s'apprêtent à passer un mauvais quart d'heure, l'un des frères Zip fait jouer ses pouvoirs magiques et transforme le village de Phalompe et ses autochtones à poils en de véritables miniatures. Conscients de leur état qui les fait régresser dans la chaîne alimentaire, Téträm, Waha, Pröfy et sournoisement Roken se mettent en quête pour retrouver ceux qui leur ont jeter un sort. Mais l'affaire va se corser car l'hétéroclite quatuor va croiser le chemin d'un couple de crapules qui va tenter d'abuser de leur petitesse extraordinaire. Qu'à cela ne tienne, les boules de poils vont se rebiffer.


 

Par Phibes, le 15/10/2011

Notre avis sur l'album 1 Boules de poils


La fameuse peuplade de Troy qui nous amuse depuis l'année 1997 bascule dans une autre dimension en ce quinzième épisode. En effet, les puissants personnages aux dents pointus et aux mouches rebelles sont appelés à subir un changement de taille qui les relègue au rang de trolls de poche et qui leur permet d'agrandir implicitement leur terrain de jeu.


Ce n'est pas parce qu'il a décidé de les réduire à la taille d'une petite poupée qu'Arleston doit faire dans la demi-mesure. Tout au contraire, fort de cet état lilliputien dans lequel il plonge ses protagonistes de tous poils, ce scénariste ô combien prolifique et plein de mordant, élève l'aventure en lui donnant une grandeur humoristique nettement plus originale que le précédent opus.


A cet égard, on se plait à suivre ce quatuor bigarré et nature dans des circonvolutions troyenne ubuesques et bruyantes qui siéent à leur rang de par leur philosophie de vie très basique, dans une sur-dimension environnementale des plus tordantes. Humains et trolls sont ainsi invités à se retrouver dans une quête monstrueuse qui, assurément, se veut très animée, associée à des rencontres inédites telle avec le marquis Verkhörs et sa délicieuse compagne ou à un rappel d'anciens intervenants tel Trolanne. Par ailleurs, de nouveaux clins d'œil à l'actualité (très rapide) ou au cinéma seront à déceler dans cette désopilante et polissonne équipée menée tambour battant.


Au bout de quinze albums, Jean-Louis Mourrier peut se targuer d'avoir une maîtrise totale de l'univers trollien de Troy. On a l'impression que son trait court naturellement pour donner vie à une galerie de personnages totalement débridés, décalés, plein de vie et de mordant, un tant soit peu coquins quand il s'agit de représenter la gent féminine. La fantaisie est sans aucun doute son fort, onirique et craquante à souhait. Pareil pour son compère, le coloriste Claude Guth qui nous émerveille de sa palette polychrome hautement travaillée.


Par l'intermédiaire de leurs créateurs, Les boules de poils ont réellement du tonus à revendre (même à taille réduite) et nous appellent implicitement pour la suite et fin de leurs aventures décoiffantes dans le prochain tome.


 

Par , le

Les albums de la série TROLLS DE TROY

Nos interviews liées

A l'occasion des 20 ans de Lanfeust, un bel entretien avec Christophe Arleston

sceneario.com : Christophe, bonjour, nous fêtons les 20 ans de Lanfeust, cela représente 70 albums parus durant ces 20 ans. 
Christophe Arleston : Avec uniquement le monde de Troy on doit effectivement être dans ces eaux-là. Sceneario.com : Cela représente trois albums par an 
Christophe Arleston : Je ne fais pas vraiment de statistiques sur ma production Il y a eu des années ou les parutions ont été plus nombreuses, des années où il y en a eu moins, en fonction des dessinateurs qui pouvaient travailler en parallèle mais on arrive quand même à 70 bouquins. sceneario.com : Il y a juste un cas particulier, les Gnomes de Troy qui sont des gags en une page alors que toutes les autres séries de l’univers de Troy sont des récits complets. 
Christophe Arleston : En fait, les Gnomes sont nés dans Lanfeust Mag parce que la tradition des gags en une page permet d’animer le journal par rapport à la simple prépublication habituelle, traditionnelle d’albums [...]

Lire la suite ›

Interview de Jean-Louis Mourier

Sceneario : Comment es-tu arrivé dans le monde de la bande dessinée ?
Mourier : A la base, j'ai toujours voulu en faire. Mon père était un grand lecteur de bande dessinée et j'ai grandi entouré de beaucoup de bandes dessinées et comme je l'ai déjà dit dans d'autres interviews, il y avait un peintre officiel de la marine, Jean-Louis Paguenaud, qui habitait au dernier étage de l'immeuble de mes grands-parents à Limoges et qui payait son loyer en tableau. Mon père a attrapé le virus du dessin et de la peinture avec lui.

Sceneario : Ton père dessinait aussi ?
Mourier :
Ce n'était pas son travail, il était pharmacien mais il dessinait très bien et il adorait la bande dessinée et les illustrations et quand en tant que gamin, tu grandis au milieu de tout ça, tu as le terreau qu'il faut (rires).

Sceneario : Et comme études ?
Mourier :
Je suis entré aux arts appliqués au niveau de la seconde [...]

Lire la suite ›

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›