Tristes utopiques

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LA BOITE A BULLES

Collection :

Contre-pied

Sortie :
ISBN : 9782849530504

Résumé de l'album Tristes utopiques

 
Surpopulation, nouvelles maladies, pouvoir de la télévision, urbanisme et services répondant à de nouveaux critères, communautarisme, mal-être moderne, politiciens aux méthodes musclées, lutte pour la survie, dérèglements climatiques et écologie ou encore prise de pouvoir par des enfants... Sur la base d’articles ou d’extraits d’articles parus dans les pages de la presse nationale ou internationale, l’auteur a développé des historiettes qui rebondissent sur ces thèmes en les abordant de façon dramatiquement humoristique...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Tristes utopiques

 
Ce n’est pas principalement pour le style du dessin qu’on s’intéressera à cette bande dessinée. Non. Il est assez proche de ce que serait la qualité d’un croquis mis en couleur assez vite-fait à l’informatique. On dira alors plutôt qu’il se rapproche du style dessin de presse, exercice auquel l’auteur s’est également essayé.

Et c’est donc le regard que porte sur notre monde Patrick Lacan, le scénariste, dessinateur et coloriste de cette BD, qui nous interpellera. Tristes utopiques est composée de plusieurs historiettes indépendantes. Chacune est introduite par un texte issu de la presse, et dans chacune Lacan fabule sournoisement sur ce que pourrait devenir notre monde tel qu’il est parti – entre nous, on espère que les choses ne tourneront jamais ainsi ! 

Les sujets étant très divers, l’intérêt ne retombe pas et on va de surprise en surprise et de rire jaune en rire jaune. Jaune, car si tout cela est sensé friser l’utopie, on notera que si c’est sur la base d’articles réels qu’ont été créées ces saynètes, c’est bien que le ver est dans le fruit, qu’on touche déjà parfois du doigt ces utopies.

Regardez ces combats de politiques ("Mise au poing"). Ok, ça s’est vu en Somalie, mais pas besoin d’aller jusque là-bas, finalement, pour voir nos hémicycles européens bouillir ou nos politiciens d’extrême droite mettre sur la gueule d’autres... Regardez aussi "HLM" et la crise du logement. Puis renseignez-vous sur Hong-Kong ou le Japon et certains de leurs quartiers, véritables clapiers humains. Et ainsi de suite. Réfugiés climatiques, etc, etc...

Que d’amertume, au final, quand on joue à deviner ce que l’Homme va pouvoir devenir, comment il va faire évoluer la société dans laquelle il (sur)vit. Tristes utopiques pousse le vice au maximum, mais force est de constater que c’est vers quelque chose comme ça qu’on va. Inéluctablement.

Cette bande dessinée est pour notre réflexion ce qu’un titre comme Toxic Planet est aussi. C’est, mise en image, la claque dont on nous dit qu’elle va nous arriver sur la figure. (Et on aura été prévenu !)

Tristes utopiques ne règle rien, mais nous fait rire de tout ça. Enfin... tant qu’on le peut encore !
 

Par , le