TRISKELL #4 Guerre et fées

voir la série TRISKELL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fantastique

Légendes

Sortie :
ISBN : 9782302027565

Résumé de l'album Guerre et fées

Dans le port e Saint Malo, Man Ruz cherche un embarquement pour lui-même et Gwen. Enfermée dans un cercueil de cristal, la jeune femme, inconsciente depuis le combat qui l’a opposée à Maenne ne peut rester sur la terre de Bretagne sans craindre la colère et la vengeance de Maenne. Mais sur le port comme dans toutes les villes et les villages, les hommes menés par des prêtres exaltés pourchassent les êtres issus du monde des fées, dressant avec ferveur des buchers pour anéantir le petit peuple assimilé au démon par la nouvelle religion.
La fortune leur sourit enfin en la personne de l’homme qu’ils avaient sauvé du pilori au tome 2 et qui, devenu capitaine d’un petit trois mats, se propose de les emmener jusqu’à Guernesey.

Par Olivier, le 22/05/2013

Notre avis sur l'album Guerre et fées

Les trois parties du Triskell ont été réunies par Maënne qui s’est emparée par là même du pouvoir sur le peuple des fées. Dans sa folie, la jeune femme exige que sa sœur Gwen et Man Ruz lui soient amenés pour être châtiés comme traitres tandis qu’elle entend soumettre les humains en esclavage, sourde à tous les conseils que lui prodiguent ses conseillers.
Si les humains sont bien décidés à résister et à anéantir tout ce qui touche aux anciennes religions, au sein même du petit peuple, la rébellion s’organise autour des deux fuyards. Mais dans l’ombre, l’Ankou et le Cornu ont tissé la trame d’un avenir où leur propre intérêt prime sur l’avenir de leur peuple
Fin de la saga menée avec élégance et précision par Audrey Alwett, un récit qui nous a entrainé inexorablement vers une fin qui a sous tendu tout le récit, riche en rebondissements et nourrit aux légendes bretonnes.
Entre Imaginaire et magie, l’intrigue s’est maintenue, agrémentée de-ci de-là d’une petite dose d’humour pour finir sur une légère touche de réflexion philosophique dans un final spectaculaire.

Sous le trait de Rémi Torregrossa, les sirènes sont toujours aussi envoutantes et sa mise en page dynamique nous entraine sans mollir dans la dernière aventure des fées. On pourra regretter quelques faiblesses sur quelques cases mais la qualité globale font rapidement oublier ces petites défaillances.

Fin d’une aventure, mais que chacun se rassure, les fées, lutins, sirènes ne seront pas vraiment morts tant qu’ils vivront dans les récits.

Par , le

Les albums de la série TRISKELL