TRANSMETROPOLITAN #1 Le come-back du siècle

voir la série TRANSMETROPOLITAN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

VERTIGO BIG BOOK

Genre :

Chronique sociale

Comics

Humour Noir

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782809400045

Résumé de l'album Le come-back du siècle

Le futur.
Cela fait quelques années que le célèbre écrivain et journaliste Spider Jérusalem vit à la montagne en ermite. Ce jour-là, son ancien éditeur lui téléphone pour lui rappeler qu' il était encore sous contrat et qu'il doit 2 livres à la maison d'édition. De plus, une avance fut versée. 
Spider Jérusalem est donc contraint de quitter sa vie d' ermite pour retourner écrire à la Ville. Mais pas avant d'avoir explosé au passage, le Bar "Bastard's" (qui fut le seul lieu où il eut des contacts humains), avec un lance-roquette.

La Ville n'a qu'à bien se tenir, Spider Jérusalem est de retour...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le come-back du siècle

Si vous aimez les séries déjantées, les héros qui ne ressemblent à aucun autre et qui sont de beaux enfants de salauds, des situations saugrenues, ou vous laisser surprendre, et bien ne ratez pas Transmetropolitan

Ce titre est une des séries cultes de Vertigo. Dans ce gros volume, nous retrouvons les épisodes US Transmetropolitan #1-12.

C'est donc l'oeuvre de l'Anglais Warren Ellis et du dessinateur Darick Robertson qui, avec ces récits, ont su renouveler le comics, à l'instar des Alan Moore, Neil Gaiman, Grant Morrisson. 

Raconter ce qui vous attend dans ces presque 300 pages est assez difficile, tellement il s'en passe des choses, justement. Nous allons faire connaissance avec Spider Jérusalem, ce journaliste déjanté, limite psychopathe, qui n'a pas peur d'écrire des articles au péril de sa vie, omme dans l'épisode 3 où nous le retrouvons sur le toit d'une boîte à strip-tease en train de dénoncer une émeute réprimée dans le sang par les forces de l'ordre.  Et là, nous trouvons un Spider Jérusalem, plus humain que ce que nous avons vu au départ. Ce personnage va vous intriguer, vous fasciner, vous écoeurer, peut-être vous mettre mal à l'aise mais vous l'aimerez, sûr... Sauf s'il écrit sur vous !

Les auteurs s'amusent à nous donner une vision assez cauchemardesque de ce qui nous attend dans le futur. Avec Spider, nous allons passer une journée devant la TV (épisode qui vaut vraiment le coup d'oeil), découvrir les réserves, la cryogénisation, les différentes religions (et là, Spider Jerusalem s'éclate, tel Jésus chassant les marchands du temple...).

Bref, Warren Ellis a écrit un scénario, une histoire qui ne vous laissera pas indifférents. En tout cas, même si cela peut vous mettre mal à l'aise par certains sujets abordés, la série est bien jouissive. Comme dans la partie avec les chiens policiers et celui qui se nomme Stomponato : là, j'ai bien ri, j'avoue, comme dans le moment où notre journaliste se retrouve dans les mêmes toilettes que le Président des Etats-Unis.

Le dessin de Robertson est très réussi : cet auteur a dû s'éclater à mettre en images les idées de son ami Warren Ellis. Je ne sais pas si c'est voulu ou non mais je me demande s'il n'y a pas eu la volonté de rendre un hommage à Gotlib :  un des dessins représentant Spider Jerusalem habillé en "Dieu" me rappelle étrangement un dessin de Gotlib... Bref... Vous pouvez aussi admirer les couvertures originales, dont certaines sont signées Geoff Darrow, ainsi que lire la préface écrite par  Garth Ennis.

Si vous n'avez jamais lu de titre Vertigo, c'est l'occasion ou jamais. Transmetropolitan en est un des meilleurs exemples, et je vous convie à faire connaissance avec Spider Jérusalem.
Bon, attention, il y a quand même quelques scènes assez dures et un language très crû.
 

Par , le

Les albums de la série TRANSMETROPOLITAN