TOTEM #1 Bizness funèbre

voir la série TOTEM
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Heroic Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302002128

Résumé de l'album Bizness funèbre

 
Le blond Seth et Chom-Chom son pote rasta sont des fans de glisse. Pour surfer la "big jaws" de la cité de Kaleth, ils ont décidé de s’y rendre, la planche sous le bras. Sur place, parce qu’ils se sont fait voler leurs économies en chemin, ils ne pourront pas se payer l’accès à la mer ! C’est que la mort est un commerce, à Kaleth, alors vous imaginez bien que s’il y a moyen de perdre la vie sur la mer à Kaleth, il y a toujours quelqu’un pour en profiter et vous faire cracher au bassinet !

Les gens se rendent en effet à Kaleth pour y choisir leur mort et le totem dans lequel ils effectueront, candidats qu’ils sont à la réincarnation, le grand voyage vers la montagne sacrée...

Seth et Chom-Chom ayant été dépossédés, ils vont trouver un job pour se refaire et pouvoir enfin s’offrir les vagues dont ils rêvent. Mais qui dit job dans la cité du commerce de la mort dit aussi risques d’avoir affaire aux caïds de la mafia locale ! Ce qu’ils vont expérimenter, au péril de leur vie, parfois... Ou de leur mort, c’est selon...
 

Par Sylvestre, le 16/08/2011

Notre avis sur l'album Bizness funèbre

 
La série Totem ambitionnait de proposer sur deux tomes une histoire complète avec laquelle les auteurs auraient emmené leurs lectrices et leurs lecteurs dans une aventure heroic fantasy originale puisqu’aux péripéties propres à ce genre s’y ajoutent toutes sortes de gags trouvant leur source dans l’univers fun du sport qu’est le surf ! Mais cette série s’arrêtera à ce tome 1, finalement, pour n’avoir pas trouvé son public...

Pourtant, ce concept HF/surf, ça faisait un peu deux histoires en une, les héros n’ayant en tête que l’envie de s’adonner à leur activité favorite mais devant pour ce faire se "plier" aux exigences de leurs pères créateurs et ainsi mériter, "gagner" la possibilité d’accéder à leur objectif ! C’est donc à la mafia de Kaleth qu’ils vont devoir se frotter, mais aussi aux mystères (connus dans leur univers) et aux surprises (bonnes ou mauvaises) de la réincarnation !

Grâce à un dessin moderne et plein de couleurs pimpantes – couleurs vives contrastant avec la mort qui est une notion d’importance dans Totem – le résultat est des plus intéressants et des plus agréables pour peu qu’on soit ouvert, si l’on est fan de HF, à l’exercice proposé puisqu’il s’approprie de manière très nouvelle les codes du genre ! Mais c’est cela qui vaut le détour aussi et qui aurait dû faire la force de Totem, une bande dessinée à découvrir "quand même" (!) aux éditions Soleil.
 

Par , le

Les albums de la série TOTEM