TOMBÉ DU CIEL #2 Seconde partie

voir la série TOMBÉ DU CIEL
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Futuropolis

Genre :

Fantastique

Inclassable

Noir et Blanc

Polar

Sortie :
ISBN : 9782754804011

Résumé de l'album Seconde partie

Le retour dans le passé d’Emile se poursuit avec la complicité de l’extraterrestre Boris… Difficile d’en dire plus sans gâcher l’intrigue, alors si vous souhaitez connaître la suite de l’histoire lisez donc le second volet de Tombé du ciel.

Par Melville, le 02/09/2011

Notre avis sur l'album Seconde partie

Ce second volet de Tombé du ciel clôture cette courte série qu’il est au final préférable de concevoir en un seul et même « grand » bloc pour en apprécier toute la saveur. Pour ce faire je vous recommande de relire le tome 1 et de poursuivre avec la lecture de cette deuxième partie sans interruption.

La lecture du premier tome de Tombé du ciel était une expérience en un sens « déroutante ». On faisait face à un récit transgenre et loufoque où l’improbable devenait une routine. Quand on aborde le second volet, la surprise et l’étonnement se sont estompé et le récit se trouve de fait comme amputé d’une partie de son attrait. Charles Berberian recentre donc son histoire sur un nouvel aspect qui lui est cher : la musique. Emile, le héros, est chateur dans un groupe de rock amateur. Dans le premier tome ce détail ne semblait justement que de l’ordre de l’anecdote. A la lumière du second opus il révèle tout son sens. A ce propos il est d’ailleurs amusant de constater que la citation d’une des chansons d’Higelin dans le premier tome est reprise par un des personnages du second… Emile cherchait un sens à donner à sa vie et finalement le trouve en recouvrant la mémoire : c’est beau. Mais que les anxieux soient rassurés, le récit n’a rien perdu de sa fougue, de son humour cinglant, vif, nerveux et burlesque. Charles Berberian ne nous sert à aucun moment de la psychologie de magazine, et on lui en est reconnaissant.
Au dessin Christophe Gaultier poursuit sur sa lancée. Son dessin porte avec toujours autant de vivacité le récit. Il lui donne vie. Privilégiant un rythme effréné, il donne une impression d’instantané mêlée d’un sentiment d’intemporalité, comme si le récit était une sorte de fable qu’on se raconte entre potes.

Un second tome qui confirme le très bon sentiment du premier. Je ne peux que vous encourager à tenter l’expérience de Tombé du ciel.

Par , le

Les albums de la série TOMBÉ DU CIEL

Nos interviews liées

Rencontre avec Charles Berberian

Sceneario.com: Vous avez une longue expérience en tant que dessinateur de BD, ce qui vous a amené à recevoir le Grand Prix de la ville d’Angoulême en 2008 ainsi que le Inkpot Award aux USA, depuis cette vague de succès comment vous définissez-vous aujourd’hui?
Charles Berberian:Cela correspond à une époque où je travaillais avec Philippe Dupuis et donc c’est autre vie,  je m’y projette de temps en temps pour retrouver des repères.
Cela fait partie de moi et alors les prix... je ne peux pas dire que je m’en moque car je suis fier de ce que nous avons accompli tous les deux. Je me réinvente, comme Philippe.
L’avantage de passer la cinquantaine c’est que c’est comme un second départ, une redéfinition de soi.

J’ai retrouvé des tas de choses qui dataient d’avant mon association avec Philippe, comme la manière d’aborder la BD, dont un fanzine où je changeais de style à chaque page, ce que j’ai reproduit dans Le Bonheur Occidental et qui correspond à une démarche où je me cherchais, où j’expérimentais [...]

Lire la suite ›