Tolkien : Eclairer les Ténèbres

Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

SOLEIL

Genre :

Biographie

Sortie :
ISBN : 9782302078888

Résumé de l'album Tolkien : Eclairer les Ténèbres

Novembre 1916.
John Ronald Ruel Tolkien se réveille dans un lit au First Southern General Hospital, dans les locaux de l'université d'Edgbaston, à Birmingham. A son chevet, sa femme Edith.
Il va repenser à sa vie, à son groupe d'amis avec qui il avait fondé un club et aussi, à son incorporation en 1915 à l'armée britannique, comme ses amis. Chacun combattra de son côté. Cependant, ils correspondront sans cesse entre eux.
Mais la guerre va changer la vie de Tolkien...

 

Par Berthold, le 07/12/2019

Notre avis sur l'album Tolkien : Eclairer les Ténèbres

Tolkien.
Aujourd'hui, grâce au cinéma et aux adaptations cinématographiques du Seigneur des Anneaux et du Hobbit, tout le monde connait le nom de Tolkien. J.R.R.Tolkien.
Cet auteur a su créer un univers littéraire et fantastique incroyable qui a marqué de nombreuses générations de lecteurs.
Mais très peu connaissent la vie de Tolkien.

Certes, il existe de nombreuses biographies. Mais, en bande dessinée, il n'y en avait pas.
Jusqu'à aujourd'hui. Soleil a sorti un livre intitulé Tolkien : Eclairer les Ténèbres. Au scénario, on y trouve Duraffourg et au dessin Caracuzzo.

L'histoire, dans cette BD, va surtout s'intéresser à la période de la Première Guerre Mondiale, à laquelle a pris part Tolkien, mais aussi à ses années universitaire et à une partie de son enfance.
Le tout est assez passionnant et intéressant.

Ainsi, nous verrons comment Tolkien, qui écrit des poèmes et étudie certaines langues étrangères qui lui permettront d'en apprendre plus sur les légendes du Nord, entre autres, va peu à peu se créer son univers dont le succès viendra avec un roman qui débute par "Dans un trou creusé dans le sol, vivait un hobbit...".

Les parallèles avec ce que Tolkien vit lors des combats et ce qui marquera son imagination sont assez étonnants. L'amateur y reconnait bien certains passages de ses oeuvres.
Duraffourg fait un bon travail de reconstitution et crée une certaine unité dans son récit qui permettent aux lecteurs d'apprécier cette oeuvre.

Caracuzzo fait un travail efficace et honnête, assez classique dans l'ensemble.
Cela manque juste un peu d'audace par moment.

Ce Tolkien : Eclairer les ténèbres reste néanmoins une lecture de bonne facture, très plaisante et passionnante, finalement. Une autre façon de découvrir l'univers de Tolkien.

 

Par , le