Mais ou est Kiki ?

Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Hommage

Thriller

Sortie :
ISBN : 9791034730995

Résumé de l'album Mais ou est Kiki ?

Tif et Tondu viennent de mettre sous les verrous Patrice Goret de Saint Guy, l'antiquaire faussaire qui conservait soixante-trois toiles de maîtres déclarées comme volées.
Après avoir sorti un roman pour raconter cette affaire, ils sont en pleine tournée de dédicace quand soudain, deux inconnus viennent les apostropher…. Le premier leur apprend que leur amie Kiki vient d'être enlevée. La seconde, qui dit être la fille de l'antiquaire véreux, tente de brûler la librairie et d'assassiner Tif ! La furie affirme que son père est innocent et qu'il a agit pour le compte d'un criminel dangereux. Tif et Tondu doutent, pensent à Choc et décident d'aider la jeune femme tout en cherchant activement leur amie... !

Par Fredgri, le 03/12/2019

Notre avis sur l'album Mais ou est Kiki ?

Paru initialement sous forme de trois cahiers en noir et blanc agrémentés de recherches diverses, de croquis et d'extraits du fameux roman, ce one-shot permet surtout à Blutch de proposer sa version de Tif et Tondu, une version nonchalante et envoutante !
L'album en couleur ne sortant pas avant fin janvier, Dupuis nous propose cette édition spéciale en noir et blanc, pour les fêtes de fin d'année !

Ce polar/thriller met donc en scène les deux personnages créés dans Spirou par Fernand Dineur en 1938. Mais cela reste du Blutch qui prend son temps pour d'une part installer le récit, mais surtout pour lancer l'intrigue. On sent très vite qu'il est bien plus intéressé par les diverses personnalités, par ces ambiances rive droite qui se mélangent avec un ton plus vivant, comme ce que l'on peut trouver chez Léo Malet ou Frédéric Dard ! Et le résultat est vraiment très bon. Un récit captivant et léger, tout en restant plein de rebondissement et très efficace.
Peut-être que Blutch a aussi tendance à trop prendre son temps, à étirer inutilement son récit, mais je me suis laissé gagner par cette atmosphère décalée, assez éloignée des Tif et Tondu classiques, c'est vrai, mais ou l'on retrouve bien le style de l'artiste !

Toutefois, le grand intérêt de cet album c'est de pouvoir retrouver le trait vif et extraordinairement beau de Blutch. Le noir et blanc transcende complètement ce qui nous est raconté, au point ou l'on oublie progressivement la pauvre Kiki, ou encore les démêlés de Goret de Saint Guy. Cette réappropriation est de ce point de vue fascinante, car même s'il s'éloigne du modèle original, Blutch reste dans l'hommage appuyé et respectueux. Il ne s'agit pas de tout réécrire, de "faire mieux", mais bel et bien de saluer une série, des héros et les auteurs qui s'y sont illustrés.
Et je dois bien avouer que le résultat est fantastique, au point même ou il nous donne envie de relire quelques vieux albums !

Donc, si vous voulez vous faire un beau cadeau pour Noël, n'hésitez plus !

Par , le