THORGAL #30 Moi, Jolan

voir la série THORGAL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782803622658

Résumé de l'album Moi, Jolan

Conformément à ses engagements, Jolan suit Manthor afin que ce dernier prenne en main son destin. Toutefois, pour être digne de recevoir cet enseignement, Jolan doit être mis à l’épreuve. Cette dernière consiste à rejoindre dans l'entremonde le domaine de son futur mentor dans un délai imparti en traversant une nature hostile.
En chemin, Jolan croise la route de quatre autres jeunes gens venus de contrées diverses poursuivant le même objectif. Quelle attitude vont-ils adopter les uns envers les autres pour parvenir au bout de l’épreuve sachant qu’un seul ne pourra être retenu ? Et quel est le véritable projet de ce Manthor envers l’élu ?

Par Phibes, le NC

Notre avis sur l'album Moi, Jolan

Ce trentième numéro de « Thorgal » symbolise le changement au sein de cette série on ne peut plus mythique. En effet, comme cela avait été annoncé, le talentueux et prolifique scénariste Van Hamme a cédé sa place à Yves Sente, auteur confirmé et directeur éditorial de chez Le Lombard.

De plus, le personnage principal des albums précédents, en l'occurrence Thorgal, doit s'effacer au profit de son fils Jolan. Ayant maintes fois prouvé sa bravoure et relégué maintenant dans un rôle plutôt passif, il n'en demeure pas moins que sa présence est encore indispensable pour la gestion de sa famille.

Jolan s'émancipe et subit, comme son père auparavant, le poids du lien avec les dieux d'Asgard. En effet, sa destinée passe obligatoirement par les mains de Manthor, un adepte de la magie rouge et demi-dieu exilé. Cet opus, grâce à l'intervention d'Aaricia et Mahara la guérisseuse, va nous permettre de connaître les origines de ce dernier et de ses liens parentaux avec un autre personnage que l'on connaît bien.

Yves Sente s'en tire très bien et reste conforme au concept de la série. Jolan demeure bien le fils de son père en subissant des épreuves que Thorgal aurait pu également traverser. On ne relèvera pas d'originalité particulière concernant ces aventures à la limite du monde réel.

Les dessins de Grzegorz Rosinski sont une pure merveille et offrent à cet album un cachet pictural énorme. Chaque vignette représente un véritable tableau dont il est très difficile de se détacher tant le réalisme que la couleur sont adroitement représentés.

Si vous êtes fan de cette série comme je le suis et de l'univers "Thorgalien", ce dernier tome vous ravira sans aucun doute sans pour autant vous dépayser.

Par , le

On est en pleine transition, en effet, et en tant que tel cet album se contente principalement de poser des bases, d'introduire quelques nouveaux personnages, d'amener la nouvelle intrigue et ses futures ramifications, en douceur ! Car, evidemment, le scénario est assez calme, certes on retrouve de l'action, comme d'habitude avec cette série mais le creux du récit réside dans ce qui va arriver, même les soi-disants "épreuves" font pâle figure face à l'attente de tous sur ce qui va arriver à Jolan plus tard !
Je trouve l'approche de Sente plus posée mais moins encrée dans les stéréotypes que celle de Van Hamme, ce qui laisse présager une suite assez intéressante quand même ! Néanmoins il est tout à fait dans le ton de la série, ses personnages sont très crédibles et Jolan prend vite de l'assurance pour gagner progressivement un statut de héros !
Les dessins sont sublimes, le passage de Rosinski à la couleur directe est des plus heureux, il y a vraiment des cases qui sont magnifiques, un vrai régal des yeux !
Thorgal promet donc de redevenir une excellente série !

Par , le

Les albums de la série THORGAL