THE PROGRAMME #1 The programme

voir la série THE PROGRAMME
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Collection :

Wildstorm

Genre :

Anticipation

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781401218157

Résumé de l'album The programme

(The Programme 1 à 6)
Alors que les américains interviennent au Talibstan, ils sont attaqués par un étrange personnage volant qui les pulvérise en émattant un rayon destructeur. Partout on s'interroge, qui est cet "homme" ? Mais secrètement les gouvernements américains et russes savent très bien que de façon inexpliquée un très vieux projet secret vient d'être réactivé... En effet, dans les années 60 ils avaient créé 4 êtres sur-puissant, sorte de super-héros conditionnés pour s'affronter si la guerre froide prenait une drole de tournure. mais depuis, ce projet fut envoyé aux oubliettes. Les américains vont donc devoir réactiver leur deux "héros", le premier est un agent dormant, un certain Max, il tient un bar et ne voit pas forcément d'un bon oeil de devoir tout plaquer comme ça pour s'imaginer une seule seconde être un super-héros de comics...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album The programme

La lecture de The Programme m'a assez surprise au début. En effet, Milligan mélange les séquences, les époques, on doit vraiment faire un effort pour réussir à tout bien ranger et surtout pour réussir à nager entre tout cet enchevètrement de scénettes de 1 à 2 pages. Néanmoins, une fois habitué, on se rend compte que la lecture de ce premier tome est un vrai plaisir jouissif. C'est très lent et on se demande souvent quand cela va-t il démarrer, mais le scénariste prend son temps pour vraiment installer cet "univers", ses personnages, d'autant que le fond est assez complexe en soi, les manigances politiques des uns et les intérêts des autres rendent tout contact particulièrement délicat.
On est donc à notre époque, mais en même temps en pleine ambiance de guerre froide, ces héros d'une autre époque ne comprennent pas que les russes ne soient pas tous des sales coco à éliminer mais surtout ils ne peuvent comprendre non plus que le patriotisme américain actuel soit quelque peu malmené et que cette soi disant force de paix universelle ne veulent plus trop dire grand chose. Sur ce plan, on reconnait bien le côté cynique et partculièrement incisif du style de Milligan qui ne se gène pas pour dégommer tout les symboles de cette morale américaine et ainsi faire de son propos un formidable sermont contre tout ce qui le dérange dans ce monde post hollywood !
Une série profondément politique donc. On se demande bien jusqu'ou va aller cet auteur !
Mais ce qui m'a le plus géné dans The Programme c'est surtout le graphisme et les couleurs. Très proche d'un photoréalisme à base de clichés recalqués, le style de Smith ne m'a pas vraiment plu, c'est froid, ça manque d'humanisme et de plus c'est très figé, on a vraiment l'impression de voir des photocopies de photo et ça ne passe pas tout le temps, d'autant que les couleurs très étranges de Rench ajoutent au trouble que provoquent ces planches, des visages soit rouge, soit bleu, avec des fonds unis du même tonneau, parfois cela donne de très bonnes images parfois on se demande le pourquoi des choix chromatiques ! Très étrange !
Un premier album que je vous conseille mais je préviens l'éventuel lecteur, il faudra persévérer !

Par , le

Les albums de la série THE PROGRAMME