THE NEW MUTANTS INTÉGRALE #1 1982 - 1983

voir la série THE NEW MUTANTS INTÉGRALE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Aventure

Comics

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782809468830

Résumé de l'album 1982 - 1983

(Marvel Graphic Novel: The New Mutants, New Mutants 1 à 10 + X-Men 167)
Alors que les X-Men ont mystérieusement disparu, présumés morts (ils sont en fait en plein combats, dans l'espace, contre les Broods), le professeur Charles Xavier se décide à recruter une nouvelle génération de jeunes mutants pour leur succéder. Et son choix se tourne vers Rahne Sinclair, une jeune écossaise qui a la capacité de se changer en loup, Roberto Da Costa, un brésilien sont le corps peut se transformer en silhouette noire, avec une incroyable force, Sam Guthrie, un américain de 16 ans qui peut voler, devenant une sorte de missile invulnérable, Danielle Moonstar, une indienne qui peut faire apparaître les peurs et les désires de tout ceux qui se trouvent devant elle, Xi'An Coy Mahn, plus communément appelée Shan ou Karma, elle peut prendre le contrôle total des personnes qui se tiennent à ses côtés !
Mais bien sur, tout n'est pas si facile, très vite le Hellfire Club s'intéresse à ces jeunes mutants, de même qu'il faut s'occuper de quelques problèmes familiaux comme ceux de Roberto ou Shan, et quand cette dernière disparait mystérieusement, l'équipe décide de partir à sa recherche, découvrant par hasard la ville cachée de Nova Rome ou elle rencontre Amara, une autre jeune mutante qui a le pouvoir de transformer son corps en lave humaine...

Par Fredgri, le 31/03/2018

Notre avis sur l'album 1982 - 1983

En décembre 1980, quand sort le Marvel Team-up 100 (par Claremont/Miller/Wiacek et une back-up de Claremont/Byrne/McLeod, quand même, le genre de numéro à ne pas louper !), on découvre Spider-man et les FF qui affrontent une jeune mutante appelée Karma. Au prix d'un combat très impressionnant, la jeune fille réussit à se débarrasser de son frère maléfique et à sortir de l’influence de son oncle, mais Reed Richard se dit qu'elle pourrait avoir besoin de l'aide de Charles Xavier.
Silence radio pendant près de 2 ans...
A l'issu du Uncanny X-Men 165, on découvre que Xavier reste encore sous le choc de la disparition de ses élèves, partis dans l'espace depuis quelques mois ! Moira McTaggert reçoit une lettre de Richard et soumet l'idée d'une nouvelle élève à Xavier qui commence par refuser, mais sous l'impulsion de son amie il reconsidère la question et rappelle Mister Fantastic !

C'est à partir de là que commence réellement ce premier volume de l'Intégrale New Mutants (préparant, de façon assez opportuniste, disons le, l'arrivée, l'année prochaine du film sur la jeune équipe !)
Nous découvrons donc, un par un, ces nouveaux mutants qui vont bientôt rejoindre l'école et devenir ainsi la prochaine génération de mutants de l'univers Marvel.
On est alors fin 82, la franchise X-Men est au sommet des ventes et Marvel se demande s'il ne serait pas intéressant de capitaliser davantage. Chris Claremont a déjà introduit la jeune Karma et par la même amené l'idée d'une éventuelle troisième vague d'élèves. Bob Mc Leod lui a déjà parlé de quelques idées et ensemble ils proposent donc ce qui devait être au départ le premier arc d'une nouvelle série et qui deviendra à la place un Graphic Novel. La série n'étant lancée que quelques mois plus tard.

Tout de suite, Claremont pose ses pions, présente rapidement leur pouvoir et leur caractérisation. On retrouve grosso modo les mêmes schémas que pour les X-Men de Wein, une multiplicité de nations, de cultures, de caractères. Une adroite façon d'amener des nouveaux personnages avec du passif et des individualités bien marquées qui permettront ensuite de bien travailler l'idée d'équipe et d'esprit de corps. De plus, Claremont, qui est alors au sommet de son art, développe vraiment bien chaque ado, sans se perdre dans d'interminables échanges digressifs. Peut-être insiste-t il beaucoup sur certaines faiblesses, comme le côté méfiant de Rahne, ou bien la rébellion systématique de Danielle, mais je trouve que ça n'est jamais réellement au détriment du récit qui avance de façon très intéressante !

Ainsi, on rencontre ces jeunes mutants qui apprennent à mieux comprendre leurs pouvoirs mais surtout à appréhender ces nouveaux camarades, tout en développant un sens de la famille très attachant ! Ils sont très charismatiques globalement et on devine tout le potentiel qu'ils peuvent avoir pour la suite.
Toutefois, ce début de carrière reste aussi assez plat, dans l'ensemble, mis à part peut-être le début de l'histoire autour de Nova Roma et l'arrivée d'Amara qui reste, dans le volume un très bon moment, légèrement au dessus du reste ! Claremont reste dans du positionnement, avec des petites intrigues prétextes, sans trop d'audace. Il faudra attendre (dans le second volume donc) la période Magik, puis l'arrivée d'Emma Frost et ensuite celle de Bill Sienkiewicz, pour voir réellement la série démarrer sur une identité qui lui sera propre !

Graphiquement, c'est assez varié, on regrette peut-être que Bob McLeod n'assure pas plus de numéros, même si son encrage sur quelques épisodes dessinés par Sal Buscema contre balance très agréablement son absence, mais ça se laisse regarder, sans soucis, avec quelques hauts et quelques bas.

Au final, un premier volume qui permet de retrouver cette sympathique équipe. On attend impatiemment la période de Sienkiewicz (qui sort en album individuel, en même temps que ce volume d'ailleurs), puis surtout celle de Bret Blevins...

Par , le

Les albums de la série THE NEW MUTANTS INTÉGRALE