THE MASK #3 Tournée mondiale

voir la série THE MASK
Dessinateurs :




Scénaristes :




Coloristes :




Éditions :

DELIRIUM

Genre :

Action

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9791090916838

Résumé de l'album Tournée mondiale

(The Mask: The hunt for Green October 1 à 4 + The Mask: World tour 1 à 4 + Decade of Dark Horse 3)
Ray Tuttle est illustrateur, mais depuis l'accident qui a couté la vie de sa femme, il ne peut plus dessiner comme avant, il s'occupe donc désormais d'une boutique de préteur sur gage pour pouvoir continuer d'élever sa fille Emily. Un jour, on lui propose un étrange masque vert, trouvé dans une décharge. Ray va très vite découvrir ses propriétés très étranges. Désormais dépositaire du masque, il se transforme à son tour en "Grosse tête" et commence par prendre sa revanche sur tous ceux qui l'ont humilié, ainsi que sa fille. Cependant, il doit aussi composer avec un groupe d'individus prêts à tout pour prendre possession du mystérieux masque, sans oublier le lieutenant Kellaway, toujours sur ses traces…

Par Fredgri, le 21/03/2021

Notre avis sur l'album Tournée mondiale

Dans ce troisième volume de l'intégrale The Mask, Les éditions Delirium nous proposent trois récits assez différents les uns des autres.

Tout d'abord, le premier, "A la poursuite d'octobre vert", scénarisé par Evan Dorkin et mis en image par Peter Gross, s'inscrit directement dans la continuité de tout ce qui a précédé. On découvre ainsi deux nouveaux hôtes du masque, Ray Tuttle et sa fille Emily, qui profitent de cette occasion pour régler leurs comptes avec ce que la vie leur a fait subir, mais aussi pour se révéler à eux même en se découvrant un caractère moins morose que ce qui les engluait auparavant ! Toutefois, dans les deux cas, l'usage du masque est nettement plus chaotique et exutoire !
Le scénario est plutôt bien mené, même si je le trouve moins "habité" qu'avec Arcudi aux commandes ! Cela vient peut-être de la personnalité moins charismatique du duo Tuttle ! En attendant, cela fonctionne plutôt bien dans l'ensemble, avec un dessin de Gross qui tient bien la route !

Le second récit "Tournée Mondiale", scénarisé par Robert Loren Fleming et dessiné par Gary Erskine, est surtout un prétexte pour amener le masque à croiser la route de l'ensemble des héros du "Comics' Greatest World" de Dark Horse, une gamme de comics créée en 1990, qui a compté plusieurs séries dont Ghost, X, Catalyst: Agents of Change, Barb Wire etc. Le scénario marque le lecteur par son aspect plutôt fouillis ou le personnage principal saute d'une scène à l'autre, suivant une vague intrigue. Il s'agit clairement d'une mini-série promotionnelle qui profite de la popularité d'un personnage pour booster celle d'une gamme de comics dont les ventes ne cessent de baisser !!!
L'histoire reste donc assez anecdotique, alors qu'en contre partie le dessin d'Erskine est joli. On sent que l'artiste est à l'aise avec le personnage et son univers délirant. Une belle surprise !

Pour la dernière partie, "La nuit du retour du Ipkiss-vivant", par les créateurs du Mask, Arcudi et Mahnke, elle nous offre un très agréable délire hors-continuité ou Ipkiss retrouve le masque en revenant à la vie sous forme d'un zombie… Même si là aussi le scénario reste léger et défouloir, j'avoue que ça fait plaisir de retrouver l'esprit du personnage avec un duo d'auteurs très inspiré et très à l'aise avec le côté bien déjanté de cet univers. Plus que jamais, ils restent ceux qui gèrent le mieux ce "héros" délirant. Avec bien sur le plaisir de revoir le "bouffon vert" survitaminé sous les crayons de Doug Mahnke !
Un vrai bonheur, même si plutôt court, au final !

Un volume assez disparate, mais qui démontre la richesse de Mask et qui donne très envie de lire la suite… Alors patience !

Très conseillé !

Par , le

Les albums de la série THE MASK