THE LAST DAYS OF AMERICAN CRIME #1 1/3

voir la série THE LAST DAYS OF AMERICAN CRIME
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EMMANUEL PROUST

Collection :

Atmosphères

Genre :

Polar

Sortie :
ISBN : 9782848102979

Résumé de l'album 1/3

Graham Bricke est un vieux de la vieille, un truand qui a pas mal roulé sa bosse et qui connait très bien son métier. Seulement voilà, le gouvernement américain a décrété que désormais, il allait sévir encore plus durement vis à vis du crime, des différents trafics et autre terrorismes latents. Pour cela, la monnaie papier va disparaître au profit d'une carte électronique qui ne fonctionnera désormais que sur de machine gouvernementale !
Pour Graham, c'est la fin de son business qui se profile. Il a désormais deux semaines pour monter son ultime coup... Pirater une de ses machines au moment ou la transition se fera, au moment ou sa nouvelle initialisation se lancera... Et, pour cela, il va s'adjoindre les services de Kevin Cash et la belle Shelby Dupree...

Par Fredgri, le 17/07/2010

Notre avis sur l'album 1/3

Cette mini série (en trois numéro, le second épisode sortant en Aout et le prochain en Janvier 2011) fait actuellement un tabac aux Etats Unis, à tel point que le premier numéro est déjà sold out ! Il faut dire que chaque numéro coute extrêmement peu cher, et que le style narratif de Remender est très efficace.
Bon, le scénario n'est pas si extraordinaire, il mélange du polar avec une sorte d'ambiance futuriste décadente teintée d'anarchisme douceret. Mais comme dans la plupart des polars, ce qui importe dès le début c'est l'ambiance qu'instaure Remender. C'est à la fois assez désillusionné, tout en gardant une sorte de brouhaha ambiant ou chacun tente de profiter du répit qui lui reste avant que le gouvernement n'agisse. Alors, bien sur, on a du cul, des flingues, des coups de savate dans la gueule, des morts et un braquage qui se prépare. Du tout bon.
Par contre, on reste encore dans une sorte de prologue à l'action qui va bientôt arriver dans les albums suivants. Ça n'avance pas beaucoup, on a surtout droit à des dialogues et un embryon de plan pour la suite. Donc, pour l'instant on reste encore sur notre faim, ça n'est pas complètement le gros projet fantastique annoncé, ça n'est pas non plus un comics qui révolutionne beaucoup de choses, mais c'est du bon polar façon hard boiled !
Malgré tout, on prend beaucoup de plaisir à lire ce premier volume. Tout fonctionne à merveille, les dialogues font mouche tout de suite et le magnifique graphisme de Tocchini nous réserve encore plein de superbes cases.
La suite arrivant très bientôt je peux vous assurer que je serais au rendez-vous (en attendant l'adaptation ciné qui sera écrite aussi par Remender !)

Par , le

Joli promesse que ce premier album, !
Ca commence comme du polar plutôt classique mais le côté " récit d'anticipation" et surtout l'ambiance qu'installe les auteurs dans cet album le rendent particulièrement excitant. C'est noir et violent et les personnages se baladent dans les bas fonds d'une Amérique décadente. Malgré une entame très bavarde, le récit reste dynamique et on dévore les dialogues très efficaces. Il n'y a pas forcément beaucoup d'actions dans ce premier opus mais Remender prend son temps pour planter le décor et poser les enjeux à venir. et la suite s'annonce haute en couleurs. Graphiquement on en prend plein les yeux et le dessin est juste parfait pour ce type de récit.
Alors si vous aimez les récits qui sentent l'alcool, le sang et le sexe, ruez-vous sur cette mini-série !
Les éditions EP ne font pas beaucoup de comics, mais visiblement ils privilégient la qualité à la quantité et c'est tant mieux.

Par , le

Le premier tome (sur 3 ) de The last days of american crime va vous mettre l'eau à la bouche.

Si vous ne connaissez pas encore le talent de scénariste, de conteur de Rick Remender (Fear Agent, Punisher, Gigantik, ...), cette saga en est une bonne occasion.
Il nous présente un futur bien noir où le crime sera éradiqué mais avant cela, un dernier coup doit avoir lieu. Ce premier tome présente les protagonistes et donne le ton du récit. Il nous montre aussi l'ambiance qui y règne.
C'est vraiment prometteur : d'entrée, vous êtes pris par l'histoire.
Bien sûr, c'est assez glauque, bien sombre, bien noir. Comme on aime, en fait.

Le dessin de Greg Tocchini me plait beaucoup. Il retranscrit bien la noirceur du récit.
Vous apprécierez aussi les couvertures d'Alex Maleev.

Bref, ce tome 1 va vous donner envie de vous plonger dans ce qui sera le dernier crime d'Amérique ! Vivement la suite.

Par , le

Les albums de la série THE LAST DAYS OF AMERICAN CRIME