Planet Hulk

Dessinateurs :





Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Marvel Comics Group

Genre :

Action

Fantastique

Planet Opera

Sortie :
ISBN : 9780785122456

Résumé de l'album Planet Hulk

(Incredible Hulk 92 à 105 + Giant Size Hulk 1 + Amazing Fantasy 15 + Planet Hulk Gladiator Guidebook)
Exilé de la Terre par ses anciens amis qui jugent qu'il représente une tros grande menace pour la planête, Hulk se retrouve à filer à bord d'une navette du Shield à travers l'espace. Alors qu'il traverse une sorte de trou noir il atterrit sur une planête isolée. Capturé par les hommes de l'Empereur rouge il va devoir devenir un gladiateur et gagner sa liberté. Mais très vite les peuples opprimés de cette planête commencent à voir en lui leur sauveur, comme la prophétie l'annonce, le fils de Sakaar... Hulk décide alors de ne plus seulement se battre pour lui mais pour ceux qui le suivent...

Par Fredgri, le 14/10/2009

Notre avis sur l'album Planet Hulk

Voilà, l'un des évènements qui changea tout pour Hulk en 2006/2007, qui redinamysa cette franchise et qui, surtout, montra le potentiel que pouvait avoir ce personnage, jusque là, un peu has been. Certes la trame de l'histoire est un peu classique, un gars venu de nulle part, arrive dans un endroit ou un méchant tyran opprime ses sujets, il va se battre et les gens vont voir en lui le messie qu'annonce une vieille prophétie... je crois qu'on a du tous voir ça une centaine de fois. Mais qu'importe, car derrière cette intrigue archi revue le scénariste a surtout travaillé la matière de son personnage, ici nettoya de tout ce canevas super-héroïque ou il a l'habitude de s'empéttrer depuis pas mal de temps. Et honnêtement, cela fonctionne très bien, j'ai eu du mal à lâcher ce très volume de plus de 400 pages tant tout ça est passionnant du début à la fin. Peut-être que la conclusion est un peu trop précipitée, que le Hulk 105 termine ce cycle de façon un peu abrupte, après tout on avait fini par s'habituer à ce monde, à la situation et soudain, zou, retour dans le Marvelverse et vivement la suite: World War Hulk.
Graphiquement Pagulayan assure comme pas deux, il porte les 3/4 du projet sur ses épaules, avec quelques petites incursions de Lopresti et quelques planches de Gary Frank (de retour sur le perso).
C'est donc un très bon volume, qui devrait au moins permettre aux sceptiques de lire du très bon Hulk, certes assez bourrin, mais très bien raconté. Une façon de découvrir ce personnage à travers un arc sublime !
Très conseillé en tout cas !

Par , le