La menace intérieure

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Comics

Polar

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782365772259

Résumé de l'album La menace intérieure

Laura Regan est une chercheuse très réputée dans le domaine de la recherche des maladies infectieuses. Apparemment sans problème, elle se retrouve soudain "kidnappée" par un groupe d'hommes qui lui apprend que son collègue vient de se faire assassiner, qu'elle serait la prochaine cible et qu'ils sont là pour la protéger. Il va donc leur falloir comprendre ce qui se passe et Laura va devoir participer à l'opération clandestine qui s'organise... D'autant que le gouvernement serait derrière tout ça !

Par Fredgri, le 13/06/2013

Notre avis sur l'album La menace intérieure

The Homeland Directive nous entraîne dans un thriller conspirationniste particulièrement passionnant ou tout va à 100 à l'heure. Dès les premières pages on comprend qu'il y a un complot fomenté par des membres du gouvernement eux même et que Laura n'est en fin de compte qu'une victime au service de ce complot. L'essence même du récit va donc consister à d'une part découvrir en même temps que la jeune femme les tenants et aboutissant de ce qui se trame, et ensuite à suivre cette longue fuite qui va démarrer très rapidement !

Le scénario nage dans le courant de ces théories paranoïaques qui courent régulièrement au sujet d'éventuels complots gouvernementaux. C'est toujours intéressant de décortiquer, voir d'écorcher le système pour regarder un peu plus au fond son fonctionnement, persuadé que le pouvoir est de toute façon corrompu. Le récit joue donc avec cette angoisse du système tout puissant qui ne tient pas compte des citoyens/pions. Toutefois, à part quelques personnages clé, ce système reste tentaculaire et flou, bien trop omniprésent pour être complètement délimité, le parfait vilain moderne d'un thriller comme celui-ci !
Peut-être que Venditti, par contre, se conforme trop aux règles du genre, qu'il formate son scénario à un futur format cinématographique et du coup perd en impact, en originalité. Car même si j'ai bien aimé cette lecture j'ai régulièrement eu l'impression d'avoir déjà vu ce "film" des dizaines de fois.

Néanmoins, cette intrigue est particulièrement efficace aussi. Un rythme très soutenu, au multiples rebondissements, avec une interaction très sympathique entre les personnages principaux qui ont des caractères très bien définis et qui mine de rien permettent au récit de se positionner régulièrement, de bien jauger les enjeux, la tension qui s'installe. C'est captivant.

Alors le scénariste fournit ici un boulot très propre, très cohérent, mais le tout est transcendé par Mike Huddleston qui explose graphiquement dans chaque planche. Expérimentant un style différent pour chaque séquence, jouant avec toutes les possibilités graphiques que son ordi lui permet, c'est tout simplement ébouriffant ! Peut-être moins riche que son Butcher Baker qui va suivre, il n'en demeure pas moins qu'ici on a un artiste qui rappelle grandement ses ainés comme Sienkiewicz, Ashley Wood etc. Chaque page est un vrai régal pour les yeux !

The Homeland Directive est donc un album qui se lit d'un coup comme on regarde un bon blockbuster à la télé. Pourquoi s'en priver !

Par , le