The fog

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARK HORSE COMICS

Genre :

Adaptation Cinématographique

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 1593074239

Résumé de l'album The fog

Au lendemain de la Guerre de Sécession.
Des Chinois sont venus en Amérique dans l'espoir d'échapper à une mort certaine, dûe à des créatures invisibles. Mais l'arrivée d'un brouillard sur l'endroit où ils se sont réfugiés annonce un mauvais présage. Mais est-ce que ces évènements ne seraient pas dû à cet ancien soldat confédéré qui est de plus un pyromane, ou alors à tous ces Américains qui vivent dans ce petit village de bord de mer ?

 

Par Berthold, le 17/01/2011

Notre avis sur l'album The fog

The fog est au départ un des meilleurs films du maître du genre, John Carpenter, sorti en 1979. Cette œuvre a fait frissonner une génération de spectateurs et a su gagner ses galons de film culte. The Fog m'a marqué la première fois que je l'ai vu. Depuis, à chaque revisionnage, j'apprécie toujours autant le film.
En 2005, un remake voit le jour avec Tom Welling et mis en scène par Rupert Wrainwright. Je ne l'ai pas vu, sachant qu'il n'égalerait pas le film de Carpenter. Par contre, j'ai vu que Dark Horse avait lancé la même année un titre intitulé The Fog écrit par Scott Allie (Solomon Kane) et dont la couverture est signée par Mike Mignola. Là, je suis intéressé par ce livre. Finalement, après lecture, je suis un peu déçu.
Car cette œuvre est un préquelle au film de 2005. Ilest bien sûr teinté de fantastique, mais ne présente pas de personnage intéressant auquel on peut s'accrocher. On s'en fiche un peu à la fin de ce qui arrive aux habitants de ce petit village en bord de mer. Ah si, pardon, une chose qui est quand même intéressante, c'est que vous apprendrez d'où vient le nom du navire Elisabeth Dane.
Le dessin de Todd Hermann, malgré les couleurs de Dave Stewart, n'est pas à la hauteur non plus. Il semble avoir été fait à la "va-vite" et de façon caricaturale.

Bref, une lecture inutile et il vaut mieux revoir une énième fois le chef d'oeuvre de John Carpenter !

 

Par , le